L'accro du shopping, tome 7 : à Hollywood - Sophie Kinsella

Publié le par Madame Tassa

@tassadanslesmyriades

@tassadanslesmyriades

L'accro du shopping, tome 7 : à Hollywood

Sophie Kinsella

Résumé:

Depuis qu'elle s'est installée à Los Angeles avec Luke et Minnie, Becky croit vivre un conte de fées. La Cité des Anges ! Hollywood ! A elle les premières glamour, le shopping sur Rodeo Drive, le job de rêve d'habilleuse de star ! En vérité, Becky s'ennuie un peu. Luke est trop occupé à gérer la carrière de la superstar Sage Seymour, elle n'a été invitée à aucune soirée et pas évident de se faire de nouveaux amis quand on ne connaît que les employées du spa. Heureusement, tout cela va changer : Suze arrive, avec mari et enfants ! A elles la belle vie, Hollywood, les voici ! Sauf qu'au pays des stars, les apparences sont souvent trompeuses et notre incorrigible accro va vite comprendre à ses dépends que derrière les paillettes règne un monde sans pitié. Aveuglée par les sunlights, désireuse de se faire une place dans la A-list, Becky pourrait bien se brûler les ailes, et mettre en danger ce qu'elle a de plus cher : son couple, sa famille, son amitié avec Suze... A Hollywood plus qu'ailleurs, il n'y a pas de place pour les sentiments. Titre original : Shopaholic to the Stars (2014) (source: Livraddict)

Les aventures de Becky m'ont toujours beaucoup amusée. Les Confessions d'une accro du shopping (tome 1), L'accro du shopping à Manhattan (tome 2), L'accro du shopping dit oui (tome 3) étaient trois tomes extrêmement drôles et créatifs dans la chick-lit de l'époque. Pour preuve, le premier tome avait été directement adapté au cinéma, avec plus ou moins de réussite d'ailleurs mais dans la lignée du Diable s'habille en Prada. Mais les tomes suivants, du tome 4 au tome 6 m'avaient fortement déplu. Peut-être à force de répéter les mêmes banalités, la vie de Becky ne m'intéressait-elle plus du tout ?

Pourtant en décidant d'acheter ce tome 7, je m'étais dit que je passerais un bon moment sans prise de tête. Il est vrai que dès les premières pages, on retrouve un style très drôle et très sympathique. Becky, la maladroite, la naïve reprend du service et elle est toujours aussi accro.

Ce qui est usant c'est dès lors qu'elle arrive à Hollywood, la voilà qui n'a plus qu'un seul but: rencontrer des stars et en devenir une... enfin star... de nos jours, si prendre un bain de photographes et déballer sa vie privée et sa garde robe à tout le monde, faire des caprices et se crêper le chignon avec d'autres stars, c'est être star, alors, pardonnez-moi mais ça n'a pas grand intérêt.

C'est donc peut-être à cause des rêves de Becky, trop éloignés des miens, que je n'ai pas su me reconnaître dans cette héroïne, qui d'habitude enchaîne les bourdes avec une grande cocasserie. Ici le comique de répétition ne parvient plus à nous enchanter réellement. Et la déception vient grandissante, surtout que le roman fait plus de 500 pages et c'est beaucoup, beaucoup trop long.

Finalement, elle ne fait que se ridiculiser et Hollywood se présente sous un jour plein de désillusions et de gens débiles et méchants.

Malgré tout, les personnages gravitant autour de Becky sont toujours aussi croustillants et caricaturaux, le seul à ne pas perdre la face c'est bien son mari, le beau Luke.

Lisez plutôt les 3 premiers tomes et passez votre chemin sauf si vous vous sentez vraiment très proche de Becky et des rêves de devenir une styliste de mode à la renommée internationale !

Ma note: Style 2/5 Originalité 3/5 Intrigue 3/5 Emotions 3.5/5 = 11.5/20 ❤

Vous aimeriez lire aussi:

Publié dans romans, bookstagram

Commenter cet article