"Ender - Préludes" - Orson Scott Card

Publié le par isharethiswithyou

"Ender - Préludes" - Orson Scott Card

https://www.instagram.com/p/BJRGUXogQFK/

"Ender - Préludes"

Orson Scott Card

 

Synopsis:

Logo Livraddict

Le sort d'un héros de guerre n'a rien d'enviable. Envoyé dans l'espace dans le seul but de revenir à temps pour contrer la deuxième offensive des doryphores, le commandant Mazer Rackham a dû abandonner femme et enfants. C'est le prix à payer pour offrir à l'humanité une infime chance de survivre à une nouvelle confrontation. Mais cela suffira-t-il ? Ce n'est pas l'avis du lieutenant Graff, qui, sur Terre, tente de mettre en place un programme de recrutement et de formation des plus brillants esprits que compte la planète. Le futur sauveur de l'espèce humaine figure sans nul doute parmi les candidats. Ce sera peut-être Bonito, s'il arrive à échapper à l'amour écrasant de son père ? Han Tzu, le petit génie dans sa prison dorée ? Ou Zeck, le jeune fondamentaliste chrétien ? Il en est un qui semble cependant les surclasser tous, un petit garçon qu'on surnomme déjà Ender?

tous les livres sur Babelio.com

Critique constructive (ou pas):

Je vous le dis d'emblée, je n'ai PAS FINI CE LIVRE (car j'ai sauté certaines nouvelles). Recueil de nouvelles, plutôt. Si vous êtes un fan inconditionnel d'Orson Scott Card, vous retrouverez l'imaginaire foisonnant et le style brut de l'auteur de SF. J'ai personnellement détesté la lecture du tome 1 du cycle d'Ender, et lire ces nouvelles m'ont aidée à apprécier l'univers futuriste d'OSC pour les intimes.

La première nouvelle est vraiment intéressante, avec Mazer Rackham et le lieutenant Graff. Cette nouvelle fait vraiment écho à la Stratégie Ender, et il m'a permis de visualiser un peu mieux ce que c'est d'être un militaire là-bas, là-haut, loin de sa famille, à des années lumières de la vie normale.

Par contre les nouvelles sur Bonito et Zeck m'ont laissée muette, et insensible aux aventures des deux garçons.

Seule la nouvelle avec Han Tzu a trouvé grâce à mes yeux et celle autour d'Ender (de son frère) évidemment, même si ces deux histoires sont très sombres et très cruelles.

Chaque nouvelle tourne autour de gamins paumés mais doués d'intelligence hors du commun, et voués à des destins tracés dramatiques ou grandioses.

J'ai bien aimé mais pas assez pour être emportée.

Note : 13/20

"Ender - Préludes" - Orson Scott Card

Publié dans book, bookstagram, romans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article