“EIRIELLE” Un monde nouveau de Claire Josserand

Publié le par unefrancaisedanslalune

Logo Livraddict

“EIRIELLE”
Un monde nouveau
De Claire Josserand

Résumé :
Bon alors j'essaie de résumer. C'est l'histoire d'une jeune adolescente du doux prénom d'Océane. Très joli prénom. Elle porte l'espoir en elle mais aussi une certaine tristesse car elle a l'impression que son destin lui échappe et que sa vie est un mensonge. Si tu savais Océane. Du jour au lendemain on lui annonce qu'elle est adoptée, qu'elle vit sur Terre protégée par trois “eiries” Phylis, Many et Lium et que sa planète d'origine Eirielle est en danger. Océane s'entraîne jour et nuit à la magie, à lancer des sorts et à contrôler son énergie car la magie d'une eirie est basée sur les émotions. Elle rencontre et flirte avec Nicolas (Nico de son petit nom). Sauf que la vérité est autre… entre mensonge et révélation, Océane devra être celle qui sauve sa planète. Elle devra réunir “yaonies”, “eiries” et “humains” sur une Nouvelle planète. Chanaël. Le livre finit brutalement sur un "cliffhanger". :’(

Critique éclaire : Un nouvel univers fantastique et charmeur.

Critique constructive :
 

“INCHANONOUINA”

Je ne vais pas mentir j'ai eu du mal à rentrer dans cette lecture. Au départ il s'agit surtout de nombreux dialogues d'étonnement d'Océane et de flirt entre Nicolas et Océane et de descriptions des états d'âme de la jeune Océane dont la chambre est le meilleur refuge. L'adolescence dans toute sa splendeur. Le style d'écriture est très bavard, Océane a beaucoup de questions ! C'est bien normal quand on vous apprend tout cela d'une traite ! Mais Océane est plus mâture qu'il n'y paraît. Une fois les secrets révélés les passages sur la magie d'Océane sont très intéressants. Mais le plus passionnant reste la découverte d'Eirielle. J'aime bien le fait que cette planète ne soit gouvernée ni par l'argent ni par aucune récompense pécuniaire que ce soit. Océane devient une Princesse, leader en herbe, sa préférence va à la démocratie plutôt qu'à la monarchie. C'est bien ça, c'est moderne! Les méchants sont les yaonies. Leur caractéristique première : ils détestent les humains. On les comprend. Et en même temps à trop se méfier ils se renferment sur eux mêmes et s'isolent finalement. On sent que le sujet du roman pourrait vite devenir universel et aborder des sujets très importants. La création d'un monde, c'est merveilleux et effrayant à la fois! En fait, j'aurais aimé que le roman soit plus porté sur la découverte ou sur la magie aussi, car vers la fin, il manque la magie.

Et puis l'héroïne a ses humeurs, je l'aime bien, c'est une princesse qui n'aime pas trop les haricots verts et qui préfère les hamburgers et les pizzas, là aussi je la comprends, elle aime la télévision et veut regarder des DVD sur Eirielle. Malgré tout sa tache est gigantesque : Créer un nouveau monde. Ce que je trouve le plus passionnant du livre et dommage le passage est trop court à ce sujet. Lorsqu'ils choisissent la nouvelle planète et créent un nouveau règlement… j'aurais aimé plus de détails encore!

Je n'aime pas trop Nicolas, il semble faible et surtout trop romantique, je n'aime pas les personnages comme cela. Je ne lui donnerai pas le mérite de sauver Océane (pas de spoiler, ok^^). Cependant, il y a aussi le développement de l'histoire filiale entre Océane et sa maman adoptive. Ça me touche forcément étant moi-même adoptée. Je m'imaginais petite, que j'étais peut-être une princesse dans mon pays d'origine et qu'on m'avait oubliée. Forcément, oui, j'ai été émue. J'ai hâte de découvrir Chanaël.

Note : 15/20 ☆☆☆

Publié dans romans, bookstagram

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article