🌧⛈《 Good Morning Bookworms 》

Publié le par isharethiswithyou

https://www.instagram.com/p/BKSTMcNAQ2P/

 

Petit cours court sur la langue allemande (avec de la politique)

Eine kleine kurze Geschichte der deutschen Sprache (und Politik)

 

Hallo meine Lieben! (bon je fais plein de fautes de dĂ©clinaison, je suis dĂ©solĂ©e). Quand tu sais que l'allemand est la langue maternelle d'environ 100 000 000 d'EuropĂ©ens, grands et petits, suisses comme luxembourgeois, liechtenstein-ois, autrichiens, ou allemands tout court, tu fais profil bas et t'apprends l'allemand, point barre. Et quand tu me dis, "mais l'allemand c'est dur, j'y comprends rien", d'abord, t'arrĂȘte de pleurer, petit, et secundo, tu te calmes parce qu'il y a beaucoup de similitude avec l'anglais, le latin et le français. Oui, il y a un peu plus de 130 verbes irrĂ©guliers, bleiben bleibt blieb, streiten streitet stritt, ziehen zieht zog, weben webt wob... je te l'accorde c'est Ă©nervant.

"Es ist nicht genug zu wissen - man muss auch anwenden. Es ist nicht genug zu wollen - man muss auch tun." - Goethe

A l'origine l'allemand c'est la lingua theodisca, le teutsch ancien. Il y a eu des tas d'Ă©tapes Ă©volutives, bas allemand, moyen allemand, haut allemand, nouvel haut allemand, hochsprache, hochdeutsch... il y a eu l'AlĂ©manique, le Bavarois et le francique rhĂ©nan (la langue de notre cher Charlemagne, dit Carolus Magnus, ou encore Karl der Große.), mais si je continue, lĂ , tu vas ĂȘtre perdu. C'est la langue de Luther, la langue de l'Ă©quipe de foot de la Mannschaft (bien que ceci ne soit pas un bon exemple), la langue d'Angela Merkel ! (peut-ĂȘtre pas non plus...). Enfin si quand mĂȘme cette femme a dit : "Scheitert der Euro, scheitert Europa." (en gros si l'Euro coule, l'Europe coule aussi). J'trouve ça trĂšs Shakespearien dans le ton. Il devise aussi Ă  la maniĂšre d'un philosophe kantien "Alles, was noch nicht gewesen ist, ist Zukunft, wenn es nicht gerade jetzt ist." (globalement, Tout ce qui n'a pas encore Ă©tĂ© est le futur, si ça n'est pas dĂ©jĂ  le prĂ©sent... Amen, nan?).

Les Allemands souffrent de beaucoup de prĂ©jugĂ©s. Notamment qu'ils se nourrissent uniquement de Currywurst, ou de Knack de Starsbourg. C'est faux, Ă©videmment. Ils n'en mangent que les lundis, mardis, jeudis et les week-ends. On dit que les Allemands sont grands et costauds, mĂȘme die Damen (les dames)! On dit que l'Allemagne a des envies de ein neues Reich ou Empire... mais ça me fait moins peur d'ĂȘtre envahie par la langue et la culture de Goethe que des Kentucky fried chicken de Donald Trump aux USA.

"Wenn wir die Ziele wollen, wollen wir auch die Mittel." - Immanuel Kant

AprĂšs, les allemands, y en a eu des mauvais, comme partout, et puis des p'tits gĂ©nies. Tu sais, Goethe, Leibniz, Kant ? L'allemand c'est une grammaire un peu complexe, voire limite lourde, mais si tu regardes de plus prĂšs, nous en français, on saoule pas mal aussi. Mais il y a des mots comme ça qui sont faciles Ă  retenir : par exemple, tu peux retenir que François Hollande a une affaire - en allemand eine AffĂ€re avec Julie (Gayet). Tu peux aussi retenir que François Hollande a des soucis en ce moment avec Alstom, et qu'il nĂ©gocie avec les actionnaires - die AktionĂ€re et que c'est die Anarchie dans son parti. En ce moment, en France, les po-politiques sont prĂȘts Ă  dĂ©fendre nos valeurs profondes, comme le fait d'aller chercher ein Baguette tous les matins mĂȘme sous la pluie. On irait mĂȘme jusqu'Ă  dĂ©fendre la terrible utilisation de ein Bidet ou de la coutume franchouillarde de ein Aperitif dans le trĂšs pittoresque bar du village : das Bistro. Sinon, on parle beaucoup du physique des candidats, de la kleine Brioche de François, Ă  der Charme du petit Macron, de l'elegant Bourgeoisie de NKM, et des Bulette de SĂ©golĂšne (bon Bulette c'est pour boulette de viande...)

Alors tu vois que c'est facile l'allemand ?

AprĂšs je ne vais pas t'abasourdir de mots compliquĂ©s ou de noms compliquĂ©s que j'Ă©tudie en cours comme les adaptations de Ulrich v. Zatzikhoven de ChrĂ©tien de Troyes, des poĂšmes de Hartmann von Aue ou de Johann Fischart ou encore du Niebelungenlied . Pourquoi j'aime l'allemand ? Gott allein weiß.

 

 

 

�⛈《 Good Morning Bookworms 》

Publié dans bookstagram, book, astuces, histoire

Commenter cet article

Alex 21/09/2016 19:07

J'ai essayé de me mettre à l'allemand mais c'est vrailent hyper compliqué pour moi (Alors que Le russe qui compte 6 sortes de déclinaisons je trouve ça plus facile)
En tout un article hyper intéressant !

Alex 21/09/2016 19:07

J'ai essayé de me mettre à l'allemand mais c'est vrailent hyper compliqué pour moi (Alors que Le russe qui compte 6 sortes de déclinaisons je trouve ça plus facile)
En tout un article hyper intéressant !