Autre-Monde : Oz, Tome 5 de Maxime Chattam

Publié le par unefrancaisedanslalune

source : babelio

source : babelio

Logo Livraddict

Autre-Monde : Oz
Tome 5

Maxime Chattam

Synopsis :

Autre-Monde est celui de la planète Terre, changée par une tempête dévastatrice, qui a séparé les enfants des adultes (ces derniers devenus amnésiques), et opéré de nombreux changements chez tous les êtres vivants. Dans les trois premiers tomes, les enfants et adolescents (les Pans) ont mené une guerre aux adultes (les Cyniks), qui a fini, malgré une immense bataille, par la paix (tout ceci en Amérique du Nord). Mais pour nos trois protagonistes adolescents, Matt, Ambre et Tobias, une autre menace se profile. En effet, au nord, une entité, appelée Entropia, ne cesse de s'étendre. Elle est un immense nuage qui est le concentré des déchets que les humains ont produit, menée par une intelligence artificielle, restes de ce qui était l'Internet, se nommant Ggl.

Ayant découvert la menace que représente Entropia, Matt, Tobias et Ambre se voient contraints d'aller chercher le second cœur de la Terre (une force qui semble abriter la vie et qui effraie visiblement Ggl) en Europe. Grâce au vaisseau-vie, un gigantesque navire fabriqué par les Kloropanphylles (il s'agit de Pans vivant au sommet d'une immense forêt, et dont les cheveux et les yeux sont de couleur verte), ils peuvent voyager avec de nombreux Pans et Kloropanphylles.

Mais ils ne savent rien des dangers que représente l'ancien continent, ni même du complot qui se trame derrière eux, mené par le Buveur d'Innocence, un Cynik n'étant pas favorable à la paix avec les Pans… (Source : Wikipedia)

Critique éclaire et éclairée :

Le tome de trop. Trop attendu. Mais trop convenu.

Critique constructive :

Comme vu précédemment, j'ai détesté le tome 1 mais adoré les tomes 2, 3 et 4. L'unique problème ici, enfin l'unique c'est vite dit…, c'est la répétition et l'inattendu. Ce roman essaye d'installer de nouveaux univers, personnages et toute une “encyclopédie” de nouveaux artefacts, créatures et pouvoirs de tous les genres. Comme dans le tome 1… et c'est là où le bât blesse : on sent le processus romanesque s'épuiser à force de répétition, toujours les mêmes combines mais sur un autre continent, l'Europe, le trio fait la rencontre de plus cyniques encore que les adultes des Amériques : les Ozdults européens. L'histoire d'amour entre Matt et Ambre est sous développée et le rôle de Tobias est sous exploité.

L'ennui, c'est que cet opus là semble être écrit de façon brouillonne, comme un volet de transition entre 2 tomes importants et majeurs. Celui-ci n'apporte pas grand chose. Je n'ai aucunement été happée par l'intrigue, je ne me suis sentie proche d'aucun personnage. Peu de profondeur et trop de choses cousues de fil blanc. Je m'attendais bien à ce que cela se passe mal mais là c'est peu de le dire.

Sinon j'ai commencé le tome 6, le dernier, et je ne peux pas le lâcher. Signe qu'il est mieux écrit que celui-ci.
On ne peut pas gagner à tous les coups.

Ma note : 14/20

Publié dans romans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article