Bridget Jones' Baby - Film review

Publié le par Madame Tassanie

Bridget Jones' Baby -  Film review
Bridget Jones' Baby -  Film review

Quick review in english : "A hilarious modern comedy. I enjoyed watching Bridget's goofy moments. Foolishness but some flimsiness in a certain way with some clichés. A very good and light entertainment." 3/5 stars

isharethiswithyou

Bridget Jones' Baby

"Folle de lui"

Réal. : Sharon Maguire

Avec Renée Zellweger, Colin Firth, Patrick Dempsey, ...

Synopsis :

Après avoir rompu avec Mark Darcy, Bridget se retrouve de nouveau célibataire, 40 ans passés, plus concentrée sur sa carrière et ses amis que sur sa vie amoureuse. Pour une fois, tout est sous contrôle ! Jusqu’à ce que Bridget fasse la rencontre de Jack… Puis retrouve Darcy… Puis découvre qu’elle est enceinte… Mais de qui ??? (source : Allociné)

Mon avis :

J'ai été voir Bridget Jones, troisième du nom. C'était obligé. Je suis une grande lectrice des romans d'Helen Fielding et Bridget Jones est une de ces héroïnes modernes qui se rapproche le plus d'un roman de Jane Austen en son temps. Avec ses heurts et ses malheurs, Bridget Jones est une héroïne humaine à qui l'on peut facilement s'identifier, autant dans les qualités, que les défauts et dans toutes les facettes de sa vie, notamment amoureuse.

Ayant lu le tome 3 des aventures du journal de Bridget, je me disais que la production avait dû faire des efforts conséquents pour écrire un scénario "entre les livres", c'est-à-dire que le tome 3 du roman est une ellipse dans le temps où Bridget a deux enfants, tandis que le film s'attache à raconter la survenue de la première grossesse de Bridget.

La première minute du film, très musicale, est une réjouissance. C'est comme retrouver une bonne amie qui te fait marrer et dont tu aimes bien écouter la vie. La suite est un peu plus clichée. Bridget Jones se retrouve célibataire comme avant et sa nouvelle amie décide de l'emmener draguer un peu du mec à un festival ... hippie moderne. Autant le dire tout de suite, la vulgarité je n'aime pas trop ça. Et même si le texte originale anglais doit laisser paraître quelque subtilités supplémentaires que la traduction française, je me demande pourquoi la "BFF", best friend forever, de l'héroïne au cinéma, doit-elle toujours, toujours être vulgaire? (de nos jours en tout cas). Bien entendu, le premier stéréotype: Bridget, tu es seule depuis trop longtemps, tu dois coucher avec un mec maintenant, ça suffit! Oui, la franchise Bridget Jones vise surtout les femmes célibataires, et donc le célibat, no way (pas question) ! Pourtant on le sait, ça n'a pas que des désavantages d'être seul(e).

La suite du film traîne un peu en longueur. Bridget rencontre Jack (le beau et brave amérloque Patrick Dempsey), qui est, je dois le dire, très mignon même si..... voilà quoi, il n'arrive pas à la cheville de Darcy (Coliiiiin *crise hystérique*).

Finalement, c'est la deuxième partie du film qui est HILARANTE. Même si elle charie avec elle de nouveau un beau cliché: la femme se doit de tomber enceinte et d'être mère... et c'est bien dommage. Bridget on t'aime célibataire et amoureuse, pas mère d'un enfant.

Mais les scènes avec la guest star Emma Thompson (apparemment à l'écriture du scénario aussi), sont très très drôles. Les quiproquos, les jalousies entre Jack et Darcy, les gaffes légendaires de Bridget, les scènes au boulot de Bridget, la folie bien britannique, font de ce film un vrai divertissement. Je pense avoir beaucoup ri et avoir été émue à la fin.

Donc, malgré les clichés de la "femme moderne", pas si moderne que ça, on retrouve avec plaisir la fine équipe de Bridget, qui a bien vieilli, (haha vive la chirurgie), même si Colin paraît plus amaigri et presque ... malade (?), il porte toujours ce charisme qui fait son succès.

Ma note : 15/20

 

Publié dans cinema

Commenter cet article

Bernieshoot 11/10/2016 17:14

a priori je n'étais pas tenté par ce film , mais avoir lu la chronique je me dis pourquoi pas

Tassanie (isharethiswithyou) 11/10/2016 17:34

et je pense qu'il faut avoir vu le 1er pour vraiment rire. Après mon avis est qu'il y a tout de même cinq ou six autres films qui valent plus le coup de payer 8 euros à 10 euros son billet que Bridget Jones ! ;)