Autre-Monde : Neverland, tome 6 - Maxime Chattam

Publié le par Madame Tassa

Autre-Monde : Neverland, tome 6 - Maxime Chattam

Autre-Monde : Neverland, tome 6

Maxime Chattam

 

Synopsis:

L'ennemi a détruit le deuxième Cœur de la Terre, séparé Matt, Ambre et Tobias. Alors qu'Entropia et ses créatures monstrueuses poursuivent leur entreprise de destruction, Matt découvre Neverland, la forteresse secrète et mystérieuse des Fantômes, les jeunes rebelles de l'empire d'Oz. L'Alliance des trois arrivera-t-elle à se reformer à temps pour sauver les enfants d Europe ? L'heure de révéler les ultimes secrets d'Autre-Monde approche...

Critique éclaire:

Un énième tome, différent du précédent, plus dense, plus haletant et plus intéressant.

Critique constructive:

Nous sommes en présence du 6ème tome de la saga fantastique de Maxime Chattam. Hommage à Mark Twain, à Tolkien et à sa Majesté des mouches, comme il le dit lui même, les épisodes de la série semblent ne jamais s'épuiser et l'imagination de Maxime Chattam semble sans limites. Là où le 5ème tome m'avait énormément déçue, je l'avais trouvé médiocre, s'enfonçant dans la répétition et le manque de créativité, dans Neverland, l'auteur déploie des trésors de la narration et du conte pour faire évoluer les personnages dans un univers encore plus fataliste, plus sombre et plus ... immense. Tout semble démesuré. Je me suis vite sentie un peu perdue dans la description de ce nouveau continent européen redessiné par la Tempête. J'ai donc du aller faire un tour sur le site de fans de Maxime Chattam, la Pancylopédie, où j'ai trouvé des cartes d'Autre-Monde et des informations bienvenues.

La densité du roman, en 736 pages, fait perdre un peu de souffle à certains passages de l'histoire. L'intrigue ne change pas, les méchants sont de plus en plus cruels et sanglants, l'horreur n'est jamais loin. On a toujours le sentiment qu'un héros pourrait éventuellement mourir, l'un des trois, Tobias, Ambre ou Matt, mais ça n'est jamais le cas.

L'auteur touche du doigt les problèmes fondamentaux qui enchaînent notre société dans un cercle vicieux à l'image du cycle de l'Enfer de Dante, que vont devoir traverser les trois héros dans le 7ème et dernier tome qui apparemment n'est pas encore sorti.

Personnellement, en lisant ce sixième tome j'ai cru qu'il s'agissait du dernier, je m'attendais à une fin extraordinaire et ne la voyant pas venir, j'ai été légèrement déçue. Finalement le roman se termine de nouveau dans l'expectative d'un nouveau voyage extraordinaire.

Ce qu'il y a d'intéressant de cet épisode là : la partie dans la cité de Neverland est très bien, avec les méchants Golem, la dame aux chats, Gaspard, l'apparition de nouveaux personnages. J'ai aussi bien aimé la manière dont les trois héros se retrouvent après avoir été séparés lors du naufrage du Vaisseau Vie, Ambre emprisonnée par le Maester Morkovin et son horrible singe (tiens un peu comme dans A La Croisée Des Mondes), Matt avec les Pans de Neverland, Tobias esclavagé dans une famille d'adultes...

Malgré toujours ce sentiment de répétition, les petites inventions fantastiques (les chiens géants, les pansementhes, les Mousse-Tiques, les Golems d'air et d'eau, les Kloropanphylles, les Bibles parlantes, les esprits revêches comme le Gardien du château de Neverland...) de l'auteur nous font oublier l'aspect "construit" et cousu de fils blancs de son oeuvre...

Ma note: 15/20

Logo Livraddict

Publié dans romans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article