Kingsman - Matthew Vaughn (film review)

Publié le par Madame Tassa

Kingsman - Matthew Vaughn (film review)

Kingsman : services secrets

Matthew Vaughn (film review)

 

Avec: Colin Firth,Samuel L. Jackson, Mark Strong, Taron Egerton, Michael Caine

QUICK ENGLISH REVIEW : A real comedy with real spy gadgets, better than a James Bond. Only it's for teenagers. Leadings actors and supporting roles are amazing. It's all very british and delirious, almost "cartoonesque". And Colin Firth is the best.

Synopsis:

Un agent d'une organisation de renseignements ultra-secrète, le KINGSMAN, recrute un jeune délinquant au talent brut au sein d'un programme d'entrainement des plus dangereux et compétitifs, tandis qu'un génie de la technologie fait peser une menace sur le monde. Un film d'espionnage décalé porté par Colin Firth, Samuel L. Jackson et Michael Caine. (source: Itunes).

Ma chronique:

J'ai vu ce film. Il m'attirait beaucoup (non pas parce qu'il y avait Colin Firth... enfin si un peu..) mais surtout parce qu'il avait de contenir tous les ingrédients qui font un bon film d'espionnage à la sauce comique. Je suis du genre à aimer les James Bond, oui l'agent 007 a de l'effet sur moi, oui j'ai pleuré quand M.... enfin bref. Kingsman est à l'origine une bande dessinée ou un roman graphique, je ne sais pas car je n'en ai jamais lu mais cela m'a donné envie d'aller me renseigner à ce sujet. Et plutôt le dire tout de suite, j'ai adoré le film car il a ce côté cartoonesque que les James Bond n'ont pas. C'est-à-dire qu'au lieu de chercher des postures cinématographiques, le film respecte une certaine charte graphique qu'on retrouve dans des BD, les situations sont rocambolesques et folles, voire absurde, on ne cherche pas l'action vraisemblable et qui fait "vraie", mais plutôt une action délirante presqu'absurde.

C'est un film qui est plutôt réservé pour les jeunes puisque le héros est un jeune garçon qui va faire ses preuves en tant que futur Kingsman. Le jeune acteur qui tient ici un très beau rôle, mettant son charme à l'épreuve, est vraiment bien choisi. Il apporte ce petit air british froid et pincé que Colin Firth a, vous voyez ce que je veux dire? On s'attache très rapidement à lui, dont le père était Kingsman, et dont la vie de famille est assez désespérée, sa mère couche avec un alcoolique violent notoire, elle élève un bébé dans un minuscule appartement et se fait battre par son compagnon. Bref, la belle vie. 

Kingsman fait référence aux chevaliers, ceux de la Table Ronde, puisqu'à un moment il est question de noms de chevalier (l'une des filles entraînée se faisant appeler par la suite Lancelot) et Mark Strong joue le rôle de Merlin, Colin Firth est Galahad, etc. Je trouve que c'est une référence très juste et appropriée. Elle donne une épaisseur au film et à cette agence de services secrets qui forme des "tueurs" à la manière de 007. Permis de tuer.

Mais ici les scènes sur la formation des jeunes espions sont très réussies. C'est drôle et intrigant en même temps, elles donnent lieu à des sous-intrigues et à plus de suspens et elles permettent d'étoffer le rôle du jeune "Eggsy" le héros qui hérite d'un petit chien très mignon, adorable petite boule de poils, symbole anglais (un petit bouledogue). 

L'humour anglais est vraiment très présent et très plaisant. La présence de Samuel L. Jackson en méchant "Valentine" est surprenante. Il incarne parfaitement un mégalomane et son apparition dès le début du film est réussie. Les scènes ne sont pas trop trash, ce que j'apprécie, car le trash m'énerve désormais. J'ai atteint un seuil de tolérance. 

Pour conclure, je regarderai de nouveau ce film pour saisir tous les clins d'oeil, et le charme anglais opère, Colin Firth joue là un rôle très charismatique, la distribution est parfaite, Mark Strong dans un rôle comique est le bienvenu et voir Michael Caine dans un film a toujours un côté rassurant, vous savez, c'est comme une figure paternelle bienveillante. Ce film n'arrêtera pas de vous surprendre jusqu'au bout, il n'est pas cousu de fils blancs, certes il reste dans la lignée des films d'espionnage traditionnels mais son originalité réside tout de même dans la mise en scène et l'adaptation scénaristique qui font la part belle à assumer cette "anglitude" dont 007 parfois s'affranchit dans certains films. Matthew Vaughn manie l'ironie et l'humour noir comme il l'avait déjà fait dans son "Kick Ass" précédemment.

Note:  16/20 🌟🌟🌟🌟

 

Vous aimeriez peut-être voir....:

Publié dans cinema

Commenter cet article

Acherontia 23/02/2017 18:03

Oh oui, il était bien ce film! Et oui, pour ma part, la présence de Colin Firth a bel et bien joué sur mon appréciation ;-) J'ai adoré l'humour, cela m'a un peu rappelé Johnny English, mais avec un côté nettement moins "Mr. Bean" et un peu plus "Bond" ^^ Et ce charme anglais, quoi! Les batailles au parapluie étaient juste un régal...

Tassa 23/02/2017 19:35

J'ai aussi pris mon pied ahaha surtout lors des fights avec parapluie en effet :P