Riquet à la houppe - Amélie Nothomb

Publié le par Madame Tassa

@tassasharesthiswithyou

@tassasharesthiswithyou

 

RIQUET A LA HOUPPE

Amélie Nothomb

Synopsis:

C'est l'histoire de Déodat et de sa laideur, et de Trémière et de sa beauté. C'est aussi une histoire d'amour.

Critique éclaire:

Une belle fable réécrite. Une écriture en dentelle mais qui passe à côté de quelque chose.

Critique constructive:

Ma passion pour Amélie n'a pas de limite. Elle est sans borne. J'aime sa cocasserie, son côté intellectuel, son côté japonisant, son côté bulle de champagne, légèreté et drôlerie, froideur et crudité.

Dans Riquet à la houppe, dont la quatrième de couverture est « L’art a une tendance naturelle à privilégier l’extraordinaire. », Amélie Nothomb s'est décidée à parler d'extraordinaire: la laideur handicapante de Déodat et son intelligence formidable lui font voir le monde d'une toute autre manière, il voit la poésie, la subtilité, la grâce de la vie, et il y a aussi Trémière, une jeune première, incarnation de la beauté, un peu sotte, mais tellement belle.

Je dois avouer que cette histoire ne m'a pas touchée. C'est toujours très bien écrit, à la manière du pétillant de Pétronille, mais c'est tout de même moins drôle que Tuer le père, Stupeur et tremblement, Cosmétique de l'ennemi, et j'en passe. C'est aussi plus léger et moins sombre qu'un Acide sulfurique, mais on trouve tout de même de la poésie, de la musique dans les mots, une certaine belgitude et moins de "japonaiseries".

Ma note: 14/20

Logo Livraddict

Publié dans bookstagram, romans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

BlueMoon 06/02/2017 17:22

J'ai beaucoup aimé ce livre, il lui manquait un petit quelque chose pour être un coup de cœur, mais, comme toi, j'ai retrouvé la poésie d'Amélie, la façon dont elle joue avec les mots, et une histoire tout de même touchante :)
Bonnes lectures !