Avant-gardes ? Où sont les femmes ?

Publié le par Madame Tassa

Avant-gardes ? Où sont les femmes ?

(La plupart des images que j'ai trouvées proviennent de Wikipedia.)

(@tassadanslesmyriades) Ci-contre, lectures pour les Beaux Arts ;)

Bonjour, ça y 'est j'ai réussi à avaler les 209 pages de cet ouvrage intitulé "La naissance des Avant-Gardes occidentales (1909-1922)" rédigé par Anne Tomiche et publié chez Armand Colin dans la collection U. Je ne vais pas vous dire que c'était la lecture du siècle, sinon je mentirais, mais c'était tout de même extrêmement enrichissant car j'ai appris divers aspects du mouvement des Avant-Gardes, mouvement artistique qui se veut précurseur de la peinture contemporaine. Cependant tout au long de l'ouvrage, une question me taraudait : "Où sont les femmes là-dedans ?". Il est vrai que parmi tous les mouvements artistiques qui ont fait frémir l'intelligentsia du monde artistique, très peu prônent le féminisme et le féminin tout court. Pourtant à l'aube du XXème siècle, les revendications féministes se font de plus en plus entendre, les "suffragettes" réclament le droit de vote, la femme intellectuelle est artiste, elle se refuse à respecter le modèle vieillissant de l'amante-mère, elle se refuse à n'être vue que comme un ventre pour concevoir, un utérus, un vulgaire bibelot "femme-objet" tout juste bonne à faire le ménage et à être la muse de monsieur. Même Jennifer Lawrence le dit:

J'ai lu récemment "Concert sans poète" de Klaus Modick (et je vous invite à aller le lire), qui traitait aussi de la problématique de l'art et du féminin, de la femme artiste, sa reconnaissance, ses intentions, sa sensibilité.

Tout de suite, si vous pensez aux Avant-gardistes, des images vous viennent dans la tête et avouez-le, elles sont très peu féminines. Si l'on pense au futurisme russe, anglais ou italien, l'art de ce temps est brut, sauvage, épuré, masculin. Il n'y a pas de place pour le féminin qui dans les manifestes avant-gardistes est défini comme faible, maladif, mou. Le féminin ne fait pas rêver ? Il n'y a qu'à voir les constructions d'après-guerre, qu'ont-elles de féminin ? Les blocs d'immeubles sont rectangulaires, anguleux, pas de rondeurs associées à la femme.

Après la Guerre, on hait son allégorie. Féminine. La guerre est une femme, c'est une putain. Mais encore ? Outre cet ignoble amalgame, j'ai cherché donc quelques oeuvres de femmes chez les Avant-gardes. En voici quelques-unes et j'espère vous avoir éclairés de ma lumière. Et Paris Hilton peut bien être dégoûtée de voir que les femmes à l'époque étaient aussi mal traitées...

Commençons avec l'oeuvre de MINA LOY: 

 Voilà Mina Loy, poétesse. Elle dessinait aussi: par exemple ci-dessous: "Consider your grandmother's stays, 1916". Le dessin est fin et sensible. Il est innovant dans la forme et dans le style.

 ROSA ROSÀ, nommée Edith Von Haynau (Arnaldi) est une écrivaine italienne, source Futurismo.

 CHRISTABEL PANKHURST, suffragette, cofondatrice du mouvement féministe WSPU. Elle a dit: "Ability is sexless." (Le talent n'a pas de sexe).

MARY RICHARDSON, est une suffragette dont le geste féministe sera avant-gardiste pour bien des artistes contemporains dénonçant une société cruelle et égoïste. C'est elle qui va "slasher", lacérer le corps de la Vénus du tableau célèbre de la National Gallery de Londres afin de manifester contre l'emprisonnement abusif de Mrs Pankhurst qui faisait la grève de la faim pour obtenir des droits.

Le tableau a été restauré depuis, dommage moi je dis qu'on aurait dû le laisser ainsi ! ;)

Et puis, VALENTINE DE SAINT POINT, femme de lettres, auteur d'un manifeste futuriste féministe "Le Manifeste de la femme futuriste" qui n'a jamais baissé les bras dans sa démarche artistique de dramaturge et d'écrivaine et de poétesse pour manifester contre des avis du genre (de la part d'un abruti dont je ne citerai même pas le nom):

Dans la revue "Blast", revue manifestaire d'avant-garde: 

En matière de destruction, comme dans d'autres domaines,

restez-en à ce que vous comprenez.

Nous vous faisons cadeau de vos votes;

Seulement, laissez les oeuvres d'art tranquilles.

Vous pourriez un jour, détruire une oeuvre de valeur par accident.

Alors!

Mais soyez bonnes filles!

Nous vous aimons!

...(...) Laissez l'art tranquille, braves camarades!

Et sinon, je finis en vous laissant découvrir l'art de Jessica Dismorr: 

Et celui d'Helen Saunders:

 

source: The Vorticist Gallery

Voilà, si je peux dire que je me suis un peu ennuyée à lire cet ouvrage, très théorique, j'ai tout de même pris plaisir à découvrir des sujets qui me tiennent à coeur, je ne suis pas forcément très féministe mais dans l'art, si, car malheureusement si vous regardez la liste des artistes contemporains les mieux vendus au monde, près de 90% sont des hommes... 

Publié dans histoire, art, edito, life

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article