La chambre d'ami - James Lasdun

Publié le par Madame Tassa

La chambre d'ami - James Lasdun

La chambre d'ami

James Lasdun

 

Résumé:

Entre Françoise Sagan et Patricia Highsmith, un huis clos délicieusement pervers !

Imaginez un cadre de rêve : une luxueuse résidence d’été au milieu des montagnes.
Placez-y un trio de personnages troubles : Charlie, un riche banquier new-yorkais, sa femme Chloe et Matthew, le cousin de Charlie, un cuisinier dont l’existence part un peu à la dérive.
Le décor est posé, les pièces sur l’échiquier. En dire plus serait criminel.
Passion, drame, trahison, adultère, meurtre : rien ne manquera à votre plaisir.

Avec cette peinture d’un couple bourgeois qui, sous des apparences parfaites, recèle bien des secrets et des mensonges, James Lasdun évoque à la fois les univers de Françoise Sagan, de Claude Chabrol et de Patricia Highsmith. Autant dire que le suspense, l’intelligence et le plaisir sont au rendez-vous de ce roman aux rebondissements multiples, où chacun est à la fois coupable et victime de sa nature profonde. Un délice. (source: Babelio)

Merci aux éditions Sonatine pour la lecture de ce roman sur NetGalley.

Voilà un nouveau coup de coeur dans la catégorie du thriller psychologique ou du huis clos. Je n'ai pas vraiment lu le résumé de la quatrième de couverture, en fait, je me suis lancée dans cette lecture tête baissée, parce que le titre m'intriguait.

Et j'ai adoré. Tout d'abord, coup de coeur pour l'écriture de James Lasdun. C'est une écriture toute en finesse, avec beaucoup de détails et une manière formidable de conter une histoire en à peine 200 pages ! L'auteur nous entraîne avec lui et les rebondissements sont avant tout psychologiques. Le roman est comme une escalade d'évènements qui petit à petit arrivent à leur paroxysme et la fin est passionnante. James Lasdun a cette capacité de vous décrire une société avec seulement deux ou trois personnages. Ici Matthew, Chloe et Charlie.

On sent la chaleur étouffante de l'été, on sent la tension évidente entre les personnages: une tension sexuelle entre Chloe et Matthew, un ressentiment et une jalousie perpétuels entre Charlie et Matthew. Et ce qui peut paraître un détail au début du roman ne fait que prendre de l'ampleur autour d'une villa et d'une piscine.

Matthew se pourrait être n'importe qui. C'est le héros banal dont la vie n'est pas reluisante de la littérature des russes comme chez Dostoievski. C'est un peu un raté qui réfléchit beaucoup sur lui-même mais ne réalise pas la portée de ses actes. Il finira par commettre l'irréparable sans vraiment s'en rendre compte. La chose se passe et puis c'est tout.

Tout le long du roman on attend ce moment où le sang va jaillir, la violence va sortir, les mots seront plus forts qu'avant. Le passé rattrape Matthew et Charlie...

"Ca n'est pas mon affaire" se répétera Matthew sans cesse. Mais sa curiosité va le pousser à apprendre des choses qu'il n'aurait peut-être dû apprendre... En fait Matthew agit comme passivement, cependant qu'en nous monte ce suspense intelligemment distillé par l'auteur. C'est comme les plats que cuisine Matthew, de délicieux mets délicats qui forment un tout, un plat exquis pour cette lecture captivante !

J'ai pris énormément de plaisir à lire ce roman bien trop court mais en fait extrêmement bien écrit et construit avec des personnages pour qui l'on ressent immédiatement de l'empathie grâce au talent de l'auteur.

Note: Style 4/5 Originalité 4/5 Intrigue 4/5 Emotions 4/5 = 16/20 ❤ ❤​​​​​​​ ❤​​​​​​​ ❤​​​​​​​

Vous aimeriez lire aussi: 

Commenter cet article