Le Monstrologue, tome 1 - Rick Yancey

Publié le par Madame Tassa

@tassasharesthiswithyou

@tassasharesthiswithyou

Le Monstrologue

Tome 1

Rick Yancey

Résumé: 

La peur est parfois notre seule amie. 
“Voici les secrets que j’ai gardés. La confiance que je n’ai jamais trahie. Mais cela fait aujourd’hui plus de quatre-vingt-dix ans qu’est mort celui qui m’a accordé sa confiance, celui dont j’ai conservé les secrets. Celui qui m’a sauvé... et aussi condamné.”
Ainsi commence le journal de Will Henry, jeune apprenti auprès d’un docteur à la spécialité des plus inhabituelles : la chasse aux monstres. Au fil des années passées à ses côtés, Will s’est accoutumé aux visites nocturnes et aux missions périlleuses. Mais lorsqu’une nuit, un pilleur de tombes leur apporte une trouvaille particulièrement macabre, Will et son maître se retrouvent embarqués dans une vertigineuse descente au coeur de l’horreur...
L’auteur de la série best-seller La 5e Vague revient avec quatre tomes d’épouvante : âmes sensibles s’abstenir !

Formats disponibles

Grand Format ISBN 9782221198841

PRIX 18,90 € (EUR)

La collection R

La lecture de ce roman a été faite grâce à NetGalley et à la collection R. Merci à eux.

C'est la deuxième fois que je délaisse l'auteur Rick Yancey (la 5ème Vague m'avait laissée de marbre). En fait, je voulais me réconcilier avec lui parce que ce titre m'intriguait et je me disais, allez, essaye encore mon petit Rick, tu vas finir par me plaire. Avec tant de buzz sur la toile pour sa 5ème Vague et les tomes qui suivent, Le monstrologue tome 1 me tendait les bras!

Mais encore une fois c'est une grosse déception.

Je n'adhère pas à son style même si j'avoue que la Collection R fait beaucoup, beaucoup d'efforts pour choisir des romans originaux et très, très bien écrits, contrairement à d'autres maisons d'édition jeunesse qui s'en fichent, bon je ne citerai pas de nom.

La couverture du Monstrologue est jolie, attirante, le titre est lui-même très attractif !

Mais cela s'arrête-là. Certes, comme dans la 5ème Vague, Rick Yancey a une très belle écriture, vive, brute, sauvage et en même temps facile. Mais la noirceur de ses romans, le manque d'espoir suscitent chez moi très peu d'enthousiasme. J'ai eu du mal à m'y remettre pour finir ce livre et j'avoue avoir sauté quelques parties.

J'ai ressenti très peu d'empathie pour les personnages et pour le dénouement du récit. Un peu comme lorsque j'ai lu "Tunnels".

Le roman commence sur les chapeaux de roues avec la découverte de créatures étranges et anthropophages. Ce livre plaira aux amateurs de créatures monstrueuses, de livres fantastiques un peu noirs et tordus. Il faut dire que la relation entre le professeur monstrologue et le héros Will Henry ne fonctionne pas, en tout cas pas pour moi. Will Henry est une sorte de Harry Potter dans le sens, orphelin de parents, il est recueilli par une sorte de tyran scientifique qui veut se faire passer pour gentil et qui s'occupe de lui. Will Henry finira par se rebeller seulement vers la page 150 du roman, c'est-à-dire au milieu de l'histoire et encore, il finira par pardonner les sautes d'humeur du vieil homme. Il est trop curieux mais courageux.

Sinon, le roman fait peur. J'ai beau avoir 26 ans, le roman m'a effrayée bien des fois notamment pendant le récit de la tuerie du navire Feronia. Je ne vous dis rien mais l'auteur fait preuve d'une grande maîtrise de la narration et du suspense.

Reste qu'après, la conspiration étrange qui se développe dans le roman est ennuyeuse et bizarre.

J'ai cependant été étonnée par le nombre de références historiques et scientifiques que propose l'auteur. Des vraies références que j'ai moi-même étudiées à la fac, dans le domaine de l'Histoire des sciences et des théories d'évolution, ainsi que l'histoire de la magie et de la monstruosité. Ce sont des sujets vastes et intéressants, cependant, il faut certainement avoir plus de 16 ou 18 ans pour comprendre des références en latin ou telles que l'übermensch de Nietzsche par exemple. Néanmoins sont bienvenus les petits clins d'oeil à Jack l'Eventreur, etc.

Finalement, je n'ai pas aimé ce roman. Mais je suis sûre qu'il intéressera d'autres lecteurs, avides de romans qui font peur et qui sont bien construits et fouillés.

Note: Style 4/5 Originalité 4/5 Intrigue 2/5 Emotions 1/5 =  11/20 ❤

Publié dans romans, bookstagram

Commenter cet article