L'Embellie - Audur Ava Olafsdottir

Publié le par Madame Tassa

@tassadanslesmyriades

@tassadanslesmyriades

L'Embellie

Audur Ava Olafsdottir

Résumé:

En ce ténébreux mois de novembre, la narratrice voit son mari la quitter sans préavis et sa meilleure amie lui confier son fils de quatre ans. Qu'à cela ne tienne, elle partira pour un tour de son île noire, seule avec Tumi, étrange petit bonhomme, presque sourd, avec de grosses loupes en guise de lunettes.

Avec un humour fantasque et une drôlerie décapante, l’Embellie ne cesse de nous enchanter par cette relation cocasse, de plus en plus attentive, émouvante entre la voyageuse et son minuscule passager. Ainsi que par sa façon incroyablement libre et allègre de prendre les fugaces, burlesques et parfois dramatiques péripéties de la vie, et de la vie amoureuse, sur fond de blessure originelle. Et l’on se glisse dans l’Embellie avec le même bonheur immense que dans Rosa candida, en une sorte d’exultation complice qui ne nous quitte plus.

Il y a chez la grande romancière islandaise – dont on garde en mémoire le merveilleux "Rosa candida" – un tel emportement rieur, une telle drôlerie des situations comme des pensées qui s'y attachent, que l'on cède volontiers à son humour fantasque, d'une justesse décapante mais sans cruauté, terriblement magnanime. Vrai bain de jouvence littéraire, ses romans ressemblent à la vie.
Après l'immense succès de "Rosa candida", Auður Ava Ólafsdóttir nous offre l'Embellie, traduit pour la première fois en français. (source: Babelio)

Il y a quelque chose de joli dans cette histoire, quelque chose de poétique, de charmant, d'envoûtant, de délicat, de doux... Après avoir lu ce roman je me sens bien comme si j'étais passée à l'adoucissant.

J'ai beaucoup aimé l'écriture d'Audur Ava Olafsdottir. Elle insuffle un esprit optimiste, drôle, fantaisiste dans une histoire très originale.

Et pourtant, c'était mal parti pour moi. Je n'aime pas les romans qui s'enfoncent dans le postulat "il faut avoir été mère pour se sentir accomplie". Et le roman commence un peu comme cela. L'héroïne se fait larguer par un mari indélicat, et à la manière d'une Bridget Jones des temps modernes islandais, elle décide de se prendre en main et de partir en voyage. Où cela ? En Islande bien sûr! Sur la Nationale 1 ! Sauf qu'elle embarque avec elle le petit garçon de sa meilleure amie. Un passager inopiné et inattendu !

Le roman se transforme alors totalement ! Il devient une sorte de quête de soi, de roman de voyage, à travers des paysages magnifiques et variés, notre héroïne et son petit héros font la rencontre de dizaines de visages différents à la fois accueillants et bienveillants et parfois un peu méfiants. 

Petit à petit, c'est donc un roman de métamorphose et de reconstruction de soi que l'auteure nous livre. Et quel plaisir de lire une si belle plume, tantôt gaie, tantôt mélancolique. La situation psychologique de l'héroïne fait écho à la route tortueuse et aux paysages désertiques de l'Islande. Ce roman donne véritablement envie d'aller visiter ce pays si lointain. J'ai d'ailleurs tout au long du roman, pris le soin de visiter l'île via Google Earth pour profiter des images visuelles.

Chaque situation dans laquelle se retrouve l'héroïne est drôle, pleine de cocasserie. On découvre la vie dans les campagnes islandaises avec un regard émerveillé, et toujours la tendresse du petit bonhomme dont l'héroïne a la charge. Sans jamais tomber dans la sentimentalité bas de gamme.

C'est donc un roman qui porte le message du coeur et non celui de "faites des enfants et vous verrez" mais un message plus complexe encore. Cet enfant c'est comme un enfant-miroir, le reflet d'un regard que l'héroïne avait peut-être perdu après des années de mariage. Se retrouver d'abord pour ne rien regretter. Le roman porte très, très bien son titre! A partir d'une situation banale de la vie amoureuse, l'auteure donne une profondeur à son récit qui fait de ce livre, un livre à l'âme islandaise avant tout.

Je vous conseille de monter à bord de la voiture pour un voyage immédiat à travers l'Islande ! Dépaysement garanti et coeur léger et en joie dès la fin du roman ! 

Note: Originalité 5/5 Style 4/5 Intrigue 3.5/5 Emotions 3.5/5 = 16/20 ❤❤❤

Publié dans romans, bookstagram

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article