Adieu - Jacques Expert

Publié le par Madame Tassa

@tassadanslesmyriades

@tassadanslesmyriades

Adieu

Jacques Expert

Résumé:

2001, Châtenay-Malabry.
Une mère, son fils et sa fille sont retrouvés assassinés à leur domicile. Une famille apparemment sans histoires. Le père est porté disparu. Est-il lui aussi victime ou bien coupable? Les recherches s'organisent, sous la direction du commissaire Langelier. Un mois plus tard jour pour jour, c'est au tour d'une seconde famille, tout aussi ordinaire, d'être abattue dans des circonstances identiques. Là aussi le père est introuvable.
Presse, politiques, police, les avis sont unanimes, un tueur en série est à l'oeuvre. Seul Langelier s'entête à concentrer tous ses efforts sur la piste des pères, qu'il soupçonne d'être à l'origine des massacres. Devant son obstination et son manque de résultats, son supérieur et ami, le commissaire Ferracci, est obligé de lui retirer l'affaire. Commence alors entre les deux hommes un combat larvé, chacun s'efforçant de démontrer sa propre vérité, un combat qui tourne bientôt à l'obsession et qui ne prendra fin que dix ans plus tard avec la révélation d'une incroyable réalité.
Comme dans ses trois précédents romans, Jacques Expert met en scène avec maestria le quotidien de personnages en apparence ordinaires mais dont la face cachée révèle d'insoupçonnables noirceurs. (source: babelio)

Il faut avouer que les polars d'une grande noirceur m'attirent plus que d'autres et surtout, j'aime quand le crime est dérangeant et terrible... eh oui.. peut-être est-ce la raison pour laquelle on écrit des polars : pour satisfaire une certaine propension à aimer le crime ?

Le commissaire Langelier a malheureusement tout d'un cliché ambulant. C'est le commissaire le plus aguerri, solitaire, chef de meute, que tout le monde respecte jusqu'au plus haut de la hiérarchie, qui se dévoue corps et âme pour son enquête et son enquête n'est forcément pas banale, d'une grande sauvagerie, ajoutant de la force dramatique au récit. 

Sauf que, oui, cela se corse. Le commissaire prend trop à coeur cette affaire et l'affaire finit par le dépasser. La spirale infernale commence et on se doute que cela ne va pas se terminer de manière joyeuse mais plutôt de manière tragique. La suite est passionnante.

L'écriture de Jacques Expert est comme son nom de famille l'indique, précise et tranchante, experte. Il décrit ce qu'il faut décrire sans digressions et l'auteur nous mène par le bout du nez, nous entraînant de piste en piste pour toujours repartir de zéro. L'affaire se télescope et devient la vie du commissaire, coupant les ponts avec sa propre famille, il s'emmure dans le déni de sa propre existence pour ne vivre que pour résoudre l'enquête de sa vie.

Le suspense est grandissant, c'est un véritable "page turner". Avec la curiosité un peu déplacée d'un lecteur affamé on veut savoir la fin même si, pour ma part, je me doutais que cette fin-là était possible. Malgré tout, elle est très bien écrite. Les enchaînements de pensée de Langelier sont parfaits. L'auteur nous entraîne dans un enchevêtrement obscur dans lequel le commissaire aura du mal à se dépêtrer lui-même.

Face à une fin inéluctable et dramatique, on reste K.O.

J'ai beaucoup aimé cette lecture et je la conseille aux amateurs de thrillers et de polar ! Vous ne le lâcherez pas de sitôt !

Note: Style 4/5 Originalité 4/5 Intrigue 4/5 Emotions 4/5 = 16/20 ❤❤❤​​​​​​​

Publié dans romans, bookstagram

Commenter cet article