"Comment j'ai décroché du sucre" de Charlotte Debeugny - Challenge 7 jours sans sucres ajoutés !

Publié le par Madame Tassa

@tassadanslesmyriades

@tassadanslesmyriades

Bonjour ! 

J'ai lu et bien aimé "Comment j'ai décroché du sucre" de Charlotte Debeugny ! Procurez-vous ce livre, il ne coûte que 7€90 ! Bien entendu, je me disais dans ma tête que c'était impossible de faire ce genre de cure sans sucre. Le livre propose plusieurs sortes de challenges: le TOUT sauf du sucre, le TOUT mais sans sucres ajoutés uniquement.

Pourquoi sans sucres ajoutés ? D'abord il existe plusieurs sortes de sucres; je pensais déjà le savoir mais finalement j'aurais été incapable de faire un exposé clair et concis sur le sujet devant une classe. Il faut donc tout réapprendre et grâce à ce livre c'est possible. Lactose, glucose, fructose et tous les sucres en -ose, les dérivés, et sucres "naturels"... (le sirop d'agave, à mon grand étonnement, je n'en prendrai plus, il n'apporte aucune valeur nutritive, tout comme le sucre blanc raffiné).

J'ai apprécié la grande simplicité du livre, qui ne prend pas la tête, et nous fait beaucoup rire en même temps. On passe un bon moment de détente à définir son profil sucré. Le mien est "vert" et pas accro au sucre du tout ! Donc peu d'effort à faire. En fait, ma consommation de sucres ajoutés par jour est de 40 à 45g par jour (ce qui est très bien). Cela consiste souvent en un encas sucré type biscuit ou chocolat.

Ce qui est bien c'est que je ne suis pas "sucré" mais plutôt "salé". Mais néanmoins se dire "je préfère les chips aux bonbons, donc tout va bien" est totalement erroné. Dans les chips et autres apéritifs du même genre on trouve souvent une part de sucre d'ailleurs...

En bref ce livre m'a beaucoup aidé. Les tableaux y sont clairs, les idées de menu intéressantes, et les paragraphes lisibles, drôles et surprenants.

Désormais on préférera une plâtrée de légumes et de noix plutôt qu'un paquet de cookies !

Note : 16/20 ❤❤❤

Après cette lecture, je me suis dit: pourquoi ne pas m'y mettre vraiment ? parce que, oui, ce livre donne envie d'appliquer les consignes à la lettre. J'ai décidé de manger quasi normalement pendant une semaine en évitant les sucres ajoutés dans les gâteaux, biscuits, jus de fruits, glaces, chocolats, plats, etc. 

Mon objectif durera 7 jours. Pendant 7 jours je ne mange pas de sucrerie industrielle, de nutella le matin, ni de brioche, ni de miel, ni de salades composées toutes faites pleines de sucre. En 7 jours seulement, je me suis dit que c'était moins traumatisant que 30 jours d'un coup. Cela donne le temps de s'habituer. J'ai souvent des fringales tard le soir vers 23h et le matin vers 11h (souvent car je n'ai pas petit déjeuner !).

En plus de cela, avec mes problèmes d'endo-girl et de spondy-girl (c'est-à-dire avec deux pathologies douloureuses) j'ai souvent des coups de mou, des coups de moins bien et deux envies viennent à moi : soit la consommation de sucreries à outrance (s'avaler un paquet entier de kinder bueno), soit l'achat à outrance (comme le binge watching, c'est-à-dire perdre son temps à regarder 10 épisodes d'une série, ou acheter des livres alors que j'en ai déjà beaucoup trop).

Donc, si je fais ce challenge et vous pouvez le faire aussi, c'est pour:

1) perdre 1 ou 2kg et retrouver mon poids officiel d'il y a 5 ans.

2) voir si manger du sucre a un impact sur l'arthrite et sur les poussées inflammatoires ainsi que les maux de ventre et donc s'il peut y avoir un changement sur mon moral!

3) apprendre à calmer mes fringales et changer d'attitude lorsque j'ai des crises douloureuses, se détendre au lieu de manger.

Je sais également qu'en périodes d'examens, on mange souvent beaucoup trop. Je sais c'est bizarre, surtout que souvent, le fait d'être en examens ou en partiels donne l'impression que l'on mange moins, parce qu'on a moins le temps de s'arrêter pour un vrai repas. Je me souviens qu'à certains moments pendant ma licence par exemple ou mon master, je ne mangeais qu'un repas par jour !! Mais par contre, je ne me rendais pas compte que je grignotais sans cesse et que cet unique repas dépassait de beaucoup les 2000 calories !! Lors de l'écriture de mon mémoire j'ai pris plus de 2kg en 1 ou 2 mois...

Ce challenge de 7 jours pourra peut-être me faire changer tout cela, si je décide de le perpétuer. Mais il a surtout pour principe de débarrasser mes papilles du goût sucré. Dans le livre, on apprend que les cellules des papilles se régénèrent tous les 15 jours environ, donc il faudrait que mon challenge dure 15 jours pour que le goût du sucré disparaisse de mes envies lors de fringales.

Mais comme je l'ai dit plus haut, je suis plus 'salé' que 'sucré' et j'ai donc tendance à acheter la sauce soja salée, les chips salées, les entrées plutôt que les desserts.

Pourtant faire ce challenge impose quelques restrictions: pendant 7 jours, il faut éviter tout apport de sucre ajouté!

Par-là, le livre veut dire qu'il faut retirer les sucreries de type "biscuits, gâteaux, plats préparés industriels, desserts sucrés, sauces, ...".

On peut manger des fruits, certes, mais jusqu'à une certaine limite. Le livre dresse un tableau des fruits les plus sucrés dont il faut limiter la consommation (banane, raisin, datte, etc.) et ceux moins sucrés à manger quasiment à volonté (baies, fraises, myrtilles, etc.). On peut aussi manger des noix, des oléagineux, des légumes, des légumineuses, des graines (tournesol, lin, chia), à foison. 

Il faut éviter les pâtes, même fraîches, plutôt manger du riz complet, pas du blanc. Il faut retirer le pain, les brioches, les pâtisseries, les tartines sucrées du matin, les céréales ou porridges industriels, les yaourts desserts, les yaourts aux fruits, les compotes avec sucre ajouté, les smoothies industriels...

Bien sûr, il faut éviter de sur-saler les choses pour compenser un manque de sucre... le cerveau est parfois très bizarre ! Astuce: un plat "industriel" est mangeable pour ce challenge s'il ne dépasse pas les 20g de sucre environ pour 100g. Après, si c'est beaucoup moins, tant mieux! On peut aussi manger du fromage comme produit laitier à la place des yaourts sucrés, ou encore des yaourts nature, sans sucre, ou des yaourts grecs, etc.

Voici mes repas de la semaine, que je mets à jour petit à petit, en notant si j'ai réussi chaque jour mon challenge, ou pas. Sachant que pour ma part, après la lecture du livre, je dois réduire de moitié mon apport journalier en sucre (qui est de 40-45g par jour comme dit plus haut): donc environ 20g de sucre autorisés.

J'ai commencé mon challenge lundi 12 juin. 

Au petit déjeuner j'ai mangé une banane et une poignée de noix de cajou ainsi qu'un grand verre d'eau et une infusion. Parfois je peux ne rien manger au petit déjeuner, mais j'ai préféré ne pas me risquer à alerter mon cerveau en mode "famine"!

Au déjeuner j'ai mangé du riz complet, 50g de trio de lentilles, quelques noix de cajou, des graines de lin et deux saucisses véganes.

Le soir comme encas/dessert, j'ai mangé deux abricots + 1 carré de chocolat noir 85% de cacao bien frais et en plat : une tasse de gaspacho au concombre, du boulgour raisins/pois chiches, un mini poignée de noix de cajou, un steak de tofu fumé, une poignée d'épinards surgelés, des pignons bio, de l'oignon rouge, des graines de chia.

Le plat du soir était un peu trop riche par rapport au plat du midi...

En fin de soirée (22h) j'ai bu une tasse géante d'infusion à la cannelle

Cette première journée est presque réussie: la banane + les 2 abricots sont deux fruits riches en sucre mais ils me donnent un apport en sucre de 30g environ, le carré de chocolat noir à 85% était dégueu, enfin, écoeurant surtout, je préfère quand c'est 75% !! Mais au moins il a coupé ma petite faim du soir...

Repas du lundi soir:

Le mardi 13 juin :

Au petit déjeuner, j'ai encore mangé 1 banane. J'ai bu 1 café et deux grands verres d'eau citronnée.

Au déjeuner, en déplacement, j'ai mangé sur le pouce, un minuscule club sandwich avec une micro tranche de saumon fumé, une mini feuille de salade et une lichette de fromage blanc frais ainsi qu'une part de quiche lorraine.

Comme il fait très chaud, je bois énormément d'eau citronnée, à la place du jus de pomme frais ou du jus d'orange industriel.

Pour le dîner, cette fois encore, assez riche, j'ai mangé des petits anchois à la provençale, des cornichons, (bons pour le moral), des noix de cajou (encore...), du riz complet, assaisonnement ail/herbes de Provence, du poisson (limande meunière, 14.3g de sucre pour 100g). C'était purement délicieux !

Pour ce deuxième jour, c'est plutôt réussi. Achetés en boulangerie, le club sandwich et la quiche lorraine contenaient une part quasi inexistante de produits sucrés. Le fruit me permettant un apport de 20g de sucre autorisés.

Au petit déjeuner du mercredi :  1 banane + 1 verre d'eau citronnée

Au déjeuner : j'avais fait tremper la veille des haricots azuki et rincé beaucoup pour atténuer les ballonnements dus aux fibres. Donc un petit verre de haricots azukis, quelques noix de cajou et noix, 2 abricots trempés 30 min dans l'eau des haricots ou du riz, du riz complet + de la sauce soja salée.

Au cours de la journée: 1 café et des grands verres d'eau vue la chaleur !

Le dîner: 4 tartines d'avoine (c'est très léger et cela représente très peu de sucres!) avec des rillettes de thon (très peu de sucre également, mais vérifiez à chaque pot que vous achetez, chaque marque a un taux de glucides différent...) + 3 pommes de terre de l'île de ré.

Au petit déjeuner ce matin à 8h : 1 banane + trois amandes et 1 grand verre d'eau citronnée + 1 café.

Au déjeuner: du quinoa préparé la veille, trempé 2h dans l'eau, rincé plusieurs fois pour enlever l'amertume, cuit 30 min. Une poignée de haricots azukis de la veille, 1 poignée de riz, 1 grosse poignée de pois chiches trempés pendant 12h la veille, cuisson 30 min. Ils étaient délicieux. Avec cela, du GOMASIO. Normalement je n'aurais pas eu besoin de protéines animales mais j'avais faim et je me suis dit que j'allais manger des sardines en conserve de l'île de Ré. Finalement j'ai été dégoûtée par l'aspect, l'odeur, j'ai eu l'impression de voir les organes d'un cadavre et j'ai eu envie de vomir. Cela m'arrive très peu souvent mais je sais que cela m'arrive. Dans ces cas-là je ne mange pas le poisson et je le donne à quelqu'un d'autre...

En encas l'apres-midi: deux trois amandes/noix + 1 abricot !

Au dîner: des rollmops (harengs) délicieux, des restes du midi.

En tout cas, à mi-parcourt, oui, le challenge arrive bientôt à 4 jours donc la moitié... et j'ai déjà constaté 2 choses importantes: j'ai rangé les biscuits, sucreries dans un panier afin qu'ils ne soient pas mélangés avec les autres types d'aliments et j'ai remarqué que je n'avais pas du tout envie d'en manger! Deuxièmement, sur la balance j'ai déjà perdu la moitié d'un kilo et je vais bientôt repasser sous la barre des 60kg ! Enfin, je n'ai pas de petit creux à 23h-minuit !

Au petit déjeuner, la banane encore et le café...

Au déjeuner des restes de la veille, quinoa, pois chiches, haricots azukis, sauce soja salée, fromage.

Au dîner: 4 tartines d'avoine à la rillette de saumon, (une teneur en sucre très légère) + du melon (trop sucré... mais tellement frais sous cette chaleur!!), des tomates cerises et des restes de quinoa/pois chiches! 

J'avoue ne pas avoir de fringale du tout, j'espère vraiment, vraiment que cela va durer!! Mon homme se sert des plâtrées de pâtes, spaghettis et viandes, ainsi que des gâteaux (des roulés à la cannelle...) mais je me force mentalement à résister !!

 

J'en ai marre je dois l'avouer, en plein déménagement, j'ai de gros coups de blues et besoin de réconfort sucré. Mais finalement le matin, je mélange banane et une cuillère à café de beurre de cacahuète (sans sel ajouté ni sucre ajouté) et je manger cela comme ça.

Le midi, on finit les restes. Comme on déménage, on finit le frigo, adieu le régime sans sucre... Au menu, des nuggets végétariens et des restes de haricots azukis. 

Le dîner: je fais des crêpes, sans sucre! et sans oeufs ! La recette : 125g de farine/300ml de lait (végétal ou pas)/de la cannelle pour remplacer le sucre/30ml d'huile végétale/1 pincée de sel. La cannelle joue beaucoup dans le goût sucré final. Au départ, c'est ma galère, la pâte est hyper liquide, toutes nos premières crêpes sont ratées... je me lance et là miracle ! Une belle crêpe est née ! Miam ! Au lieu de manger de la confiture ou du nutella comme mon homme, je découpe 1 abricot en petits morceaux pour 3 crêpes.

La crêpe qui ne ressemble à rien...

La crêpe réussie!!

 

Aujourd'hui, opération vider le frigo... malheureusement donc, je mange un gratin de saumon outrageusement trop sucré... Bref! 

A cause de ce petit contre temps je me vois obligée de continuer mon régime encore et encore pour de nombreux jours: d'abord parce que je veux vraiment atteindre les 7 jours, ensuite parce que je me sens mieux dans mon corps à ce stade et je pense que ce sera désormais mon régime normal, malgré les tentatives de la famille pour me faire avaler des glaces, des pâtisseries et des plats ultra-sucrés, je vais résister ;) et vous, résisterez-vous avec moi ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nesto 19/06/2017 20:09

J ai arrêté le sucre pendant presque 1 an, j'ai repris il y a quelques mois mais pas comme je faisais avant! J'avais gardé par contre certains des aliments que tu élimines car comme je mange végétalien c'est trop restrictif sinon! J'ai repris un ptit gato vegane de temps en temps, du granola , 1 carré de chocolat noir de temps en temps, idem pour les sorbets et il ne faut pas l oublier: l alcool! Quand je sors je bois une bierre ou un mojito ^^ menu type: matin miamôfruits à ma façon (banane+noix+autre fruit), midi et soir souvent vegebol/plat avec cereale/legumes/legumineuses/noix, gouter: fruits ou barre crue dattes/cacao cru ou meme truc dans le genre guacamole/carotte... le sucré occasionnel c est quand je sors (mais pas systématique puis comme vegane ça limite!) ou si je fais moi meme je peux surveiller la dose de sucre (je reduis les quantites et souvent sucre de coco). Depuis je n ai plus de vertiges/malaises (pour ça que j ai fait ça au départ) et plus de fringales! Ça a été dur pendant 2 mois puis après nickel! Par contre on (enfin je ^^ ) peut vite replonger et surtout tout le monde veut te faire manger du sucre et on se rend compte qu il y en a partout!!! J arrete là le pavé, bon courage

Madame Tassa 20/06/2017 21:01

Merci beaucoup pour ce beau témoignage qui me prouve encore que la vie sans sucre raffiné c'est possible et cela m'encourage à continuer !!
C'est un peu compliqué dès que j'ai une baisse de morale j'ai envie de manger, mais je me sens globalement mieux au bout de 8-9 jours sans sucres.
Propageons ce régime sans sucre, ça ne pourra qu'améliorer notre quotidien et celui des autres ! :)