Music Playlist - Prends ta valise et pars avec moi #1

Publié le par Madame Tassa

@tassadanslesmyriades

@tassadanslesmyriades

Bonjour !

Un peu de musique, ça ne fait pas de mal ? Et comme je suis emballée par deux albums en particulier je voulais vous les faire partager ! Je n'achète plus d'albums en dur depuis longtemps, cependant je dématérialise toutes mes écoutes, via des plateformes comme Deezer, ou même sur Youtube car désormais la qualité audio y est meilleure. 

Je suis toujours fascinée par la capacité du groupe London Grammar à me surprendre, à m'envahir dès les premières notes, à me faire voyager dans l'espace et le temps dès le premier accord et dès la première parole de la chanteuse Hannah Reid. Des frissons. Quelque chose de sombre et de lumineux à la fois. Avec la maîtrise parfaite de sa voix et de l'instrumentalisation, je ne peux qu'adhérer. Voici le premier titre de l'album.

Et puis après être partie hors du monde, j'écoute en boucle le titre Big Picture, un titre soigné, plus pop et plus formaté que les autres titres je trouve. Mais toujours aussi élégant. Et puis les paroles sont très belles aussi.

Only now do I see the big picture
But I swear that these scars are fine
Only you could've hurt me in this perfect way tonight
I might be blind, but you've told me the difference
Between mistakes and what you just meant for me

[Post-Chorus]
Don't say you ever loved me
Don't say you ever cared
My darkest friend was

Source: ici

L'un des titres phares que le groupe reprend à droite à gauche est cette chanson aux allures un peu gospel rock mais version pop. Cette chanson donne envie de marcher, je ne sais pas pourquoi... elle donne envie d'avancer.

Et pour finir avec London Grammar, je vous laisse découvrir l'album entier qui est assez long à écouter mais sublime, touché par la grâce d'on ne sait quelle fée de la musique. Voici un énième titre qui m'a beaucoup touchée:

Ensuite, on part un peu plus loin encore, avec la petite Camille, qui grandit, grandit, se fait connaître par sa manière unique de chanter, de ne pas entrer dans les clous, dans les cadres limités de la chanson française. Voici Camille et son grand Ouï à la vie. Chez Camille il faut tout écouter de toutes ses oreilles, car les sonorités sont très travaillées.

Sa plus belle chanson nous emmène à travers des champs de possibilités. Cela commence comme un chant militaire et puis tout de suite, on est emporté par le vent, la douceur de sa voix, de son timbre doux et clair, comme des chuchotements, cette chanson est tout simplement la plus réussie de l'album:

Et puis les chansons de Camille, ça n'est pas simplement des chansons comme ça pour faire stylé et beau. C'est écrit, ça fait des drôles de métaphores, ça parle d'enfance, d'amour, de femme, du corps, de la vie. L'air de cette chanson est très prenant, je vous laisse apprécier les sous-entendus:

Un dernier tour par les titres "Sous le sable" que j'écoute en boucle pour nous promener pied nu sur la plage en chantant comme dans les tribus amérindiennes pour que vienne la paix, un titre extrêmement mystique ou encore "Fille à papa" très entêtant et ironique!

Bonne écoute!

Publié dans musique, éditions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article