Nuit - Bernard Minier

Publié le par Madame Tassa

@tassadanslesmyriades

@tassadanslesmyriades

Nuit

Bernard Minier

Résumé:

NUIT de tempête en mer du Nord. 
Secoué pas des vents violents, l’hélicoptère dépose KIRSTEN NIGAARD sur la plate-forme pétrolière.
L'inspectrice norvégienne enquête sur le meurtre d'une technicienne de la base off-shore.

Un homme manque à l'appel. En fouillant sa cabine, Kirsten découvre une série de photos. Quelques jours plus tard, elle est dans le bureau de MARTIN SERVAZ. 

L'absent s'appelle JULIAN HIRTMANN, le tueur retors et insaisissable que le policier poursuit depuis des années. 
Et rangement, sur plusieurs clichés, Martin Servaz apparaît. Suivi, épié. 

Kirsten lui tend alors une autre photo. Celle d'un enfant. Au dos, juste un prénom: GUSTAV

Pour Kirsten et Martin, c'est le début d'un voyage terrifiant. Avec, au bout de la nuit, le plus redoutable des ennemis. (source: Babelio)

Je remercie lecteurs.com et XO éditions de m'avoir envoyé ce livre.

En commençant à lire ce gros pavé de 517 pages à la couverture mystérieuse et d'un bleu magnifique, je me suis dit "chouette, je vais retrouver Martin Servaz et ses comparses de Marsac". De ce côté-là j'ai été un peu déçue. Je lui ai préféré "Le Cercle", dans lequel le flic se démenait pour retrouver l'auteur de plusieurs meurtres. Dès les premières pages du roman, on se retrouve à mille lieues du roman "Le Cercle" qui était un roman thriller un peu plus chaleureux, tandis que celui-ci se rapproche de "Glacé". Nous sommes envahis par le froid de la Norvège et nous faisons la rencontre de Kirsten Nigaard. Personnage tout à fait détestable pour ma part, mais ça n'engage que moi.

Et donc, je le disais, les premières pages manquent de chaleur. Les retrouvailles avec Servaz tardent à arriver et lorsqu'elles arrivent, je me suis sentie un peu flouée, car ce dernier s'emmêlant les pinceaux, tombe dans le coma...

Mais il faut parfois savoir être patient. J'avoue que j'ai tout de même aimé ce thriller, car d'une part je l'ai lu d'une traite, en une seule et unique journée (c'est donc que le sort des personnages m'importait) et d'autre part parce qu'il y a tout de même un style "Bernard Minier", une touche lugubre, de voyeurisme, d'angoisse malsaine. D'ailleurs je ne conseille pas ce livre aux plus jeunes ni aux plus sensibles, même si je crois q'il avait été encore plus violent dans les épisodes précédents.

Dans cet épisode, Servaz court après Julian Hirtmann (son ennemi depuis "Glacé") ou alors c'est Julian Hirtmann qui lui court après, l'on ne sait pas très bien, mais c'est très, très prenant. Comme toujours avec cet auteur, les conflits personnels se mélangent aux enquêtes policières et chaque acte à un retentissement sur la suite de l'histoire. Malgré tout je ne crois pas qu'il faille avoir lu les épisodes précédents pour apprécier ce roman même si j'avais dès le départ une affinité particulière avec certains personnages... 

J'ai trouvé pourtant que cette histoire-là était légèrement plus cousue de fils blancs, c'est-à-dire que l'on se doute de l'issue du roman malgré l'intérêt qu'on porte à l'intrigue. Je ne veux pas spoiler mais le roman tourne autour de l'enfance, du rôle de père et forcément, certaines choses peuvent paraître un peu stéréotypées. A chaque fin de roman chez Bernard Minier on découvre un secret révélé ou une trahison et cette fois encore, la trahison est bien là, mais je n'ai pas été surprise plus que cela même si Bernard Minier est passé maître ès suspens! J'ai trouvé dommage de ne pas côtoyer assez l'équipe de Martin Servaz, Espérandieu et Samira, Margot la fille, un peu plus effacée.

Néanmoins, Bernard Minier possède une plume fluide, qui va au fond des choses, qui sait retranscrire le froid glacial d'une situation, comme il nous permet également de nous immerger totalement dans une enquête délirante aux allures de cauchemars. 

Je conseille cet auteur dont les thrillers se lisent toujours avec plaisir, mêlant les points de vue mais aussi traitant de sujets parfois compliqués. Vous ne pourrez pas le lâcher, vous ne pourrez pas l'arrêter avant de savoir la fin.

Ma note: Originalité 4/5 Style 3.5/5 Intrigue 4/5 Emotions 3.5/5 = 15/20 ❤❤

Publié dans romans, bookstagram

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Victoria 01/06/2017 10:18

dans ma pal j'ai Glacé mais je ne l'ai pas encore lu et je n'ai lu aucun livre de cet auteur mais Nuit à l'air pas mal je suis fan de thriller alors je pense qu'il va me plaire. mais peut être que je devrais lire ce d'avant pour connaitre un peu les personnages

Madame Tassa 01/06/2017 10:24

Oui je te conseille de commencer par les très bons "Glacé" ou "Le Cercle", l'un ou l'autre. :)