3 lectures légères d'été : Audrey Hepburn, la vie et moi, Si j'avais su que tu deviendrais si belle (...), Les gentilles filles vont au paradis (...)

Publié le par Madame Tassa

@tassadanslesmyriades

@tassadanslesmyriades

Ce n'est pas que j'vous oblige à vous traîner à la playa... non....

Pour cet été, j'ai volontairement choisi trois romans dont le titre est long et impossible à retenir ! Si vous avez la chance qu'il fasse beau chez vous, si vous avez la chance d'aller à la plage, même Paris-Plage, sur les bords d'un lac, ou au bord de votre piscine, voire même dans votre baignoire, les doigts de pieds en éventail, je vous conseille ces trois lectures sans prise de tête. C'est parti !

Merci à NetGalley de m'avoir permis de lire ces trois romans, ainsi qu'à leurs éditeurs respectifs !

Audrey Hepburn, La vie, et Moi

Lucy Holliday

Résumé: 

Quand elle touche le fond, Libby Lomax connaît un remède imparable : se rouler en boule dans son canapé pour savourer son film préféré, Diamants sur canapé. C’est justement l’un de ces jours « sans » que l’improbable se produit : Audrey Hepburn sort de l’écran ! Parée de sa petite robe noire, de ses perles et de son fume-cigarette, l’actrice est bien décidée à aider Libby à mettre de l’ordre dans tous les domaines de sa vie. Hallucination ? Bonne fée ? … Ou charmante calamité ? Audrey Hepburn en Pygmalion ? Un concentré d’élégance pour une comédie addictive !

A propos de l'auteur : Lucy Holliday a commencé sa carrière d’écrivain à cinq ans par un poème adressé au facteur. Depuis, enchantée de cette première expérience, elle a toujours voulu être écrivain. Lucy Holliday vit à Wimbledon avec son mari et sa fille. Formats disponibles Ebook ISBN 9782280360227 // PRIX 6,99 € (EUR)

Ce que j'en pense: ❤❤❤

J'ai bien aimé cette petite histoire, celle de Libby Lomax qui recroquevillée sur son canapé Chesterfield, regarde en boucle son film préféré "Diamants sur canapé" quand soudainement, la vraie Audrey, vient lui rendre quelques visites et se passionne peu à peu pour sa petite vie dans le milieu du cinéma et pour les nouvelles technologies. Ce qui apporte quelques situations cocasses, il faut bien le dire.

Ce roman léger se propose de revisiter le fameux film "Diamants sur canapé", où Libby serait Audrey, un mélange de maladresse ingénue, d'insouciance et de gentillesse, et où deux hommes graviteraient autour de Libby, Dillon le beau gosse ambitieux et talentueux, et Olly, le garçon en retrait, le bon ami, le fidèle "compagnon".

La fin n'est pas celle qu'on aurait voulu, comme dans le film, non, c'est plutôt comme dans le livre original écrit par Truman Capote. Mais comme il y a une suite, je me dis que cette romance n'est pas terminée. A suivre!

Citation drôlatique :

"Tu te trompes au sujet de Matrix, dit-il (Olly) en me tenant la porte. Ce n'est peut-être pas Pierre sur un sofa ou je ne sais plus quel est le titre de ton film, là, avec Audrey Hepburn... 

- Ce n'est pas Pierres sur un sofa ! m'exclamé-je d'un air outré avant de comprendre, à son sourire, qu'il me fait marcher.

- Perles sur un divan, alors ?

- Joyaux sur une méridienne ? riposté-je.

- Brillants sur une causeuse ?

(...)

Si j'avais su que tu deviendrais si belle, je ne t'aurais jamais laissée partir 

Judy Chicurel

Résumé: « Souviens-toi : ne rêve pas ta vie, vis tes rêves. » Depuis sa rue de Comanche Street, à Long Island, Katie Hanson fait partie de cette jeunesse qui regarde de loin le rêve américain. Alors qu’en 1972 commence son dix-huitième été, que les soirées rallongent, que les rues et la plage s’animent, elle a le sentiment que sa vie reste en suspens. Ses pensées sont ailleurs, tournées vers sa mère qui l’a abandonnée, et vers Luke qu’elle aime secrètement et qui revient, transformé, de deux ans au Vietnam. Entre les confidences de ses meilleures amies et les soirées au bar de l’hôtel Starlight où le jukebox entonne les classiques de l’époque, il y a pourtant de quoi la divertir. Mitch, vétéran à la jambe de bois qui noie son traumatisme dans l’alcool, y a élu domicile. Tous deux se lient d’amitié. Sous la chaleur écrasante et moite, le temps semble suspendu et propice à la réflexion sur la route à prendre, sur ceux qui nous entourent et que l’on va quitter. Avec toute sa fragilité et sa fantaisie, Katie porte à bout de bras ce roman poétique et émouvant qui évoque ces vieux Polaroïd aux couleurs défraîchies que l’on regarde avec nostalgie et tendresse.

Formats disponibles Grand Format ISBN 9782841119295 /// PRIX 20,00 € (EUR) 

Ce que j'en pense: ❤​​​​​​​❤​​​​​​​

C'est un roman plein de nostalgie et de mélancolie, poétique et émouvant que nous livre Judy Chichurel. J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dedans dès le départ, par la surenchère de personnages dont il faut comprendre l'histoire et le passé pour chacun d'entre eux. Dans ce roman, on écoute de vieilles chansons, on parle des choses de la vie, de l'amour, de l'amitié. C'est aussi une ode à la fin de l'adolescence, la porte d'entrée vers l'âge adulte, et ce qu'on doit laisser derrière nous. Les personnages s'échangent des souvenirs. Ils se rappellent des moments passés.

J'ai beaucoup aimé ce roman plein de tendresse, de pudeur et de vérité dans le témoignage d'une époque révolue, qui raconte les ravages de la guerre du Vietnam et les angoisses de la jeunesse. C'est parfait pour l'été, un bon roman de plage, un instantané de vacances.

Les gentilles filles vont au paradis, les autres là où elles veulent

Elie Grimes

 

Résumé :

Zoey est la sœur de Dalton et la meilleure amie d’Adrian, à qui sa tante Vic voudrait bien la voir mariée. À trente ans à peine, elle a monté sa propre entreprise de traiteur avec son assistante, devenue amie, Sally, qui aime bien Dalton. Elle n’écoute jamais les conseils de Fran, sa mère, ou de Nana, sa grand-mère adorée, car elle préfère se confier le soir à son chat, Sushi. Sinon, la vie de Zoey n’est pas compliquée. Encore moins quand elle rencontre Matthew Ziegler, le critique gastronomique le plus influent de New York, un type parfaitement imbuvable qui semble bien décidé à mettre sa cuisine à l’épreuve, jusque dans les moindres détails… Voici une comédie cent pour cent new-yorkaise, sexy et efficace ! Ce chassé-croisé amoureux contemporain porté par des dialogues vifs et percutants, rythmé par mille et un rebondissements, révèle une héroïne au caractère volcanique. Un roman d’amitié, une histoire familiale, une passion torride : et si Elizabeth Bennet s’était réincarnée au XXIe siècle dans une jeune cuisinière américaine ? Formats disponibles GF cartonné ISBN 9782253904915 /// PRIX 11,99 € (EUR)

Ce que j'en pense: ❤​​​​​​​

Ce roman est un drôle de mélange, son écriture à la sauce "chick-lit" en fait un livre sans véritable style littéraire mais qui se lit de manière très fluide. Zoey ne se laisse pas marcher sur les pieds et son caractère n'a d'égal que sa forte personnalité et son ambition. Ce qui était censé être une jolie comédie new yorkaise est un peu ébranlé par la superficialité de ses personnages masculins comme féminins. Zoey n'a pas grand chose d'une Elizabeth Bennet moderne cependant je dois bien avouer que sa mère est bien aussi envahissante que Mrs Bennet dans Orgueil et Préjugés.

Néanmoins je dois bien admettre que c'est une charmante histoire qui se laisse lire tranquillement, pour un bon moment de détente, comme on regarde un bon feuilleton à la télévision. Une bonne dose de romance mêlée de quelques gags et rebondissements et vous obtiendrez ce roman dont le titre révèle bien le côté rebelle de l'héroïne.

Si vous avez d'autres lectures légères pour l'été, dites-le moi !

Publié dans romans, liste, bookstagram

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article