Le Grand Meaulnes - Alain-Fournier

Publié le par Madame Tassa

@tassadanslesmyriades

@tassadanslesmyriades

Le Grand Meaulnes

Alain-Fournier

 

Résumé:

À la fin du xixe siècle, par un froid dimanche de novembre, un garçon de quinze ans, François Seurel, qui habite auprès de ses parents instituteurs une longue maison rouge –l’école du village–, attend la venue d’Augustin que sa mère a décidé de mettre ici en pension pour qu’il suive le cours supérieur: l’arrivée du grand Meaulnes à Sainte-Agathe va bouleverser l’enfance finissante de François… Lorsqu’en 1913 paraît le roman d’AlainFournier, bien des thèmes qu’il met en scène –saltimbanques, fêtes enfantines, domaines mystérieux– appartiennent à la littérature passée, et le lecteur songe à Nerval et à Sylvie. Mais en dépassant le réalisme du xixe siècle pour s’établir, entre aventure et nostalgie, aux frontières du merveilleux, il ouvre à un monde d’une sensibilité toujours frémissante, et qui n’a pas vieilli. (source: Le Livre de Poche)

Il fallait que je lise ce classique. A vrai dire, même s'il était conseillé de le lire au collège, je n'ai jamais été tentée par cet ouvrage en particulier parce qu'il semblait raconter une histoire un peu trop ringarde de garçons de la campagne. Les préjugés sont difficiles à effacer parfois. Même s'il est vrai qu'après avoir enfin lu cette oeuvre, je reste persuadée qu'il s'agit de quelque chose d'un peu "ringarde" d'un peu "passée" et pourtant c'est une oeuvre touchante et émouvante.

Dès les premières pages, on est happé par les qualités de conteur dont fait preuve l'auteur. François va rencontrer le grand Meaulnes et il ne sera jamais plus le même. Et c'est un roman sur l'amitié, la fin de l'adolescence, si difficile, et le début de l'âge adulte, des responsabilités. C'est un roman où flotte quelque chose d'étrange et une part de mystérieux. Il se déroule entre rêve et réalité. Meaulnes a-t-il vraiment assisté à une fête dans une drôle de demeure, a-t-il vraiment croisé une très jolie fille et va-t-il la retrouver ?

A mi-chemin entre le conte enfantin et le romanesque dramatique, le roman s'achève sur une vague d'émotions qui nous laisse nostalgiques de notre part d'enfance et d'insouciance. Là où commence l'âge adulte viennent les problèmes ? 

C'est donc un roman hors de son temps, hors de tout contexte géopolitique ou historique, qui se déroule dans la pesanteur d'un été à la campagne, puis les saisons passent et les héros se fanent, ils ne sont plus des enfants, et les idées et les objectifs ne sont plus les mêmes, sauf pour Meaulnes, qui s'était toujours juré, dans le plus grand secret, de réussir son projet.

Je conseille vivement ce roman.

Ma note : Style 4/5 Originalité 3.5/5 Intrigue 4/5 Emotions 4/5 = 15.5/20 ❤ ❤ ❤

Publié dans romans, bookstagram

Commenter cet article