Une disparition inquiétante - Une enquête d'Avraham Avraham - Dror Mishani

Publié le par Madame Tassa

@tassadanslesmyriades

@tassadanslesmyriades

Résumé: Un adolescent ne disparaît pas comme ça. Il fugue quelques heures, un jour, deux tout au plus, puis réapparaît. Avraham Avraham, commandant de police de la banlieue de Tel-Aviv, le sait. Les crimes spectaculaires, c'est bon pour la série New York Police District. Pourtant Ofer Sharabi, seize ans, ne rentre pas. Ni le lendemain, ni le jour d'après. Et si Avraham s'était trompé depuis le début ? Titre original : Tik N'Edar (2011) (source: Livraddict)

C'est l'été et je cherche beaucoup à me dépayser. Je me suis dit, pourquoi ne pas allier dépaysement, voyage et thriller/polar/suspense ? Car l'été le lecteur veut des lectures sans prise de tête qui vont à coup sûr l'emporter et le surprendre. Avec ce roman, Dror Mishani y parvient.

Tout d'abord parce que l'enquête n'a pas lieu dans des paysages conventionnels nord-américains, ni au Quai des Orfèvres, ni dans le terroir de chez Adamsberg ou dans la Suède en kit de chez Stieg Larsson. Ici, nous sommes dans la banlieue de Tel-Aviv en Israël et nous suivons un policier très sympathique, Avraham Avraham dit "Avi".

Immédiatement, j'ai été conquise par l'ambiance que propose l'auteur. Nous entraînant dans des rues et des quartiers qui sont loin de chez nous et qui transpirent le vécu et la culture israélienne. Ce n'est donc pas sans intérêt que l'on plonge dans les affres d'un commissariat de police aux prises avec des crimes plutôt rares ou alors peu violents. Comme Avraham Avraham l'explique en début de roman, les crimes sont souvent perpétrés par la famille ou l'entourage. Un présage?

Pourtant, lorsqu'il entreprend d'enquêter sur la disparition d'un jeune ado Ofer Sharabi, l'enquêteur occulte totalement cette possibilité, occupé qu'il est à rattraper sa faute car il a bâclé les investigations, croyant que la disparition n'avait rien d'inquiétant.

C'est là la force de cette oeuvre, c'est qu'elle augmente crescendo la tension, laissant le lecteur imaginer le pire, jusqu'au grand dénouement.

Nous entrons ainsi dans les entrailles d'une ville qui m'était vraiment jusque là inconnue, et tout paraît vraisemblable et crédible.

Autant dire que cela change de l'Islande ou de la banlieue chic des bobos parisiens. En Israël aussi on se dispute entre collègue et avec la hiérarchie et en Israël aussi, les apparences sont trompeuses !

A découvrir !

Ma note: Originalité 3.5/5 Intrigue 4/5 Emotions 3.5/5 Style 4/5 = 15/20  ❤❤❤

Vous lirez volontiers: 

Publié dans romans, bookstagram

Commenter cet article