Audrey retrouvée - Sophie Kinsella

Publié le par Madame Tassa

@tassadanslesmyriades

@tassadanslesmyriades

Audrey retrouvée

Sophie Kinsella

 

Résumé: Attention, pépite ! Le premier roman jeune adulte de Sophie Kinsella ! Audrey a 14 ans. Elle souffre de troubles anxieux. Elle vit cachée derrière ses lunettes noires, recluse dans la maison de ses parents à Londres. Ça, c’était avant. Avant que Dr Sarah, son psychiatre, lui demande de tourner un film sur sa famille, pour voir la vie d’un oeil nouveau : celui de la caméra. Avant que Linus, un copain de son frère, débarque. Avec son grand sourire et ses drôles de petits mots griffonnés sur le coin d’une feuille, il va pousser Audrey à sortir. Et à redécouvrir le monde… « Audrey retrouvée est un de ces livres qui vous laissent sans voix, et impatient de lire très vite un autre roman jeune adulte de Sophie Kinsella. » The Guardian (source: PKJ)

Lien affilié pour l'achat d'Audrey Retrouvée de S. Kinsella

C'est un petit coup de coeur de l'été que j'ai dévoré d'une traite parce que ce roman-là porte quelque chose en lui d'à la fois classique et unique. Je m'explique ? Oui, je m'explique. Audrey est une jeune fille qui n'est pas comme les autres, ce qu'elle vit est l'une des choses les plus compliquées à gérer dans une période telle que l'adolescence. Elle symbolise toutes les jeunes filles qui deviennent des femmes, elle est la métaphore de toutes les adolescentes symbolisant tous leurs complexes mais elle est pourtant atteinte d'une maladie. Elle est dépressive et souffre d'angoisses et d'anxiétés, tout cela mélangé lui donne de terribles crises d'angoisse et l'empêche de se confronter au monde.

Vous allez me dire, qu'y a-t-il de vraiment original là-dedans ? Eh bien c'est la façon unique qu'a Sophie Kinsella pour aborder le sujet de l'adolescence. Elle qui sait si bien parler des femmes de façon légère et parfois futile, toujours avec humour et de manière décalée, ici c'est avec beaucoup de tendresse et un récit cousu de telle façon qu'il est dynamique, surprenant et surtout très émouvant.

On rit, on pleure aussi. Oui, je ne vais pas vous le cacher, j'ai eu ma petite larme à l'oeil. Parce que d'une part la romance est parfaite, et d'autre part, l'histoire familiale est juste  hilarante et en même temps complètement juste et pleine de tendresse. J'ai adoré les personnages de Sophie Kinsella, et pour une fois, si d'habitude les caricatures et les stéréotypes sont légion chez cette auteure, ici tout est justifié, je trouve, le ton n'est pas trop forcé, il n'y a pas trop de pathos, mais juste des crises de nerfs, des cris, des rires, des injustices, des amitiés, des sourires. C'est la peinture d'un couple et de ses deux enfants qui entrent dans l'adolescence.

Ce roman possède une quantité de scènes très drôles et d'une tendresse infinie, particulièrement à la fin et aussi spécifiquement pendant les scènes de ménage et les hurlements de la mère ou ses vaines tentatives pour sortir son fils de son addiction... aux écrans. Ce fils se révélera plein de ressources pour contourner les punitions de sa maman.

J'ai passé un excellent moment de lecture et me suis retrouvée dans le personnage d'Audrey. 

Ma note : Style 3/5 Originalité 4/5 Intrigue 4/5 Emotions 5/5 = 16/20 ❤❤❤❤

Vous aimeriez lire également :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article