Hortense - Jacques Expert

Publié le par Madame Tassa

@tassadanslesmyriades

@tassadanslesmyriades

Hortense

Jacques Expert

Résumé: 

1993 : Sophie Delalande est folle d'amour pour sa fille, Hortense, presque trois ans, qu'elle élève seule. Son ex-compagnon est un homme violent, auquel elle refuse le droit de visite. Un jour, il fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. 2015 : Sophie mène une vie morne, solitaire. Un dimanche pluvieux, elle se fait bousculer par une jeune femme dans la rue. Persuadée qu’il s’agit d’Hortense, elle la suit. Sans rien lui dévoiler, elle sympathise avec elle. La relation qui se noue alors est pleine de mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d'un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et cette jeune femme est-elle aussi innocente qu’elle le paraît ? Une intrigue fascinante et haletante, inspirée d’un fait divers.

Du suspense ! Du suspense et des sensations ! En m'engageant de nouveau dans la lecture d'une Jacques Expert je m'attendais à un twist, à un grand bouleversement, au chambardement de mon moi intérieur (euhhh, ou pas). Bon, la grande surprise n'arrive pas tout de suite mais c'est là le principe d'un bon thriller (prononcez-le bien en anglais, comme Michael Jackson, et vous saurez).

Je ne dis pas que l'histoire fut longue à s'installer, au contraire je pense que ce roman est vraiment assez court et bref pour être lu en une journée, donc en 2 soirées, tant il est prenant. L'"héroïne", si on peut appeler ça une héroïne, et c'est bien là spécialité de Jacques Expert, car on sait d'avance qu'il y a anguille sous roche avec ses personnages principaux, est une femme dont les sentiments sont un peu étranges, exacerbés, "too much" (redites-le en anglais mais plus avec la bouche en cul de poule de Donald Trump et vous saurez.)

De fil en aiguille, le lecteur s'engage dans l'histoire du personnage désespéré de Sophie Delalande à qui on a enlevé sa fille. Terrible pressentiment ? Surtout lorsqu'on lit les rapports de police qui l'auteur essaime tout au long du roman comme autant d'intermèdes pour nous rappeler cette petite musique de l'angoisse: tout n'est qu'apparence et les apparences sont trompeuses. Attention à toi lecteur, tu vas te faire surprendre.

Et j'attendais, j'attendais la fin horrible, cruelle, shakespearienne, et elle n'arrivait pas, enfin si, il y a bien eu un bain de sang mais je me disais: "mais non, ça ne peut pas être que ça, c'est forcément autre chose!". 

La fin arrive, et vlan! prends-toi une claque dans la figure, lecteur. Hortense est un roman oppressant, dérangeant, déroutant et surprenant. Il inquiète et il agacera sûrement par le procédé que son auteur utilise pour nous amener par le bout du nez et par sa fin si abrupte et si soudaine.

Finalement, je peux le dire sans crainte, oui, j'ai bien aimé.

Ma note : Style 4/5 Originalité 4/5 Intrigue 4/5 Emotions 4/5 = 16/20 ❤❤❤​​​​​​​

Vous aimeriez lire aussi:

Publié dans romans, bookstagram

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article