Les délices de Tokyo - Durian Sukegawa

Publié le par Madame Tassa

@tassadanslesmyriades

@tassadanslesmyriades

Les délices de Tokyo

Durian Sukegawa

Résumé:  « Écouter la voix des haricots » : tel est le secret de Tokue, une vieille dame aux doigts mystérieusement déformés, pour réussir le an, la pâte de haricots rouges qui accompagne les dorayaki, des pâtisseries japonaises. Sentarô, qui a accepté d'embaucher Tokue dans son échoppe, voit sa clientèle doubler du jour au lendemain, conquise par ses talents de pâtissière. Mais la vieille dame cache un secret moins avouable et disparaît comme elle était apparue, laissant Sentarô interpréter à sa façon la leçon qu'elle lui a fait partager. Magnifiquement adapté à l'écran par la cinéaste Naomi Kawase, primée à Cannes, le roman de Durian Sukegawa est une ode à la cuisine et à la vie. Poignant, poétique, sensuel : un régal. (source: Livre de Poche)

Achetez ce livre d'urgence !

Dès les premières pages vous sentez l'odeur sucrée des haricots confits (pas confus). Dès les premières pages vous avez comme les doigts collés aux pages, comme si vous aviez vous-mêmes pétri la pâte, mis à bouillir les haricots et le sucre dans l'étuve ou goûté à ces pâtisseries japonaises.

En lisant ce très court roman, j'ai eu l'impression d'avoir lu une douceur sucrée et tendre. Si le récit semble plein de bons sentiments au départ, ce qui peut vite déranger, on est surtout captivé par les personnages, très attendrissants. On ne reste pas insensible à la vie de Sentaro, qui se voudrait une ambition, une vie de succès et d'écriture, mais qui échoue dans cette pâtisserie, cette petite boutique près d'un grand cerisier, fréquentée par des étudiantes un peu étranges et tenue par une propriétaire exigeante et indifférente.

Et puis il y a Tokue. C'est là la révélation du roman. Cette vieille femme, au visage certes parcheminé mais doux, qui cherche une main tendue. Et quelle main! Une main qu'elle tente de dissimuler parce qu'elle est différente. Pourtant ses mains sont magiques car elle sait mieux que quiconque cuisiner des Dorayaki aux haricots azuki confits.

Fondant en bouche, ce roman traite d'un sujet difficile : celui des rescapés de la lèpre au Japon, vivant dans un sanatorium. Mais les plus grands thèmes de ce récit sont la solitude, la postérité après la mort, la peur de mourir, la famille, la loyauté, l'amitié, la différence, la maladie, le respect des anciens...  ça n'est aucunement un récit s'appitoyant sur ses personnages. C'est au contraire solaire et souriant. A travers les injustices subies, ce roman nous fait remarquer que la vie est un immense carrefour empli de hasads et de rencontres importantes.

Une histoire de générosité qui frappe par le grand coeur de ses personnages.

Ma note : Style 4/5 Originalité 4/5 Intrigue 3.5/5 Emotions 4/5 = 15.5/20 ❤❤❤

Lien affilié "Les délices de Tokyo"

A lire ABSOLUMENT : 

Publié dans romans, bookstagram

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article