Ruby - Cynthia Bond

Publié le par Madame Tassa

@tassadanslesmyriades

@tassadanslesmyriades

Ruby

 Cynthia Bond

Résumé: Ephram Jennings n'a jamais oublié la petite fille aux longues nattes avec qui il s'était aventuré dans la forêt de pins de Liberty, à l'est du Texas. Mais la jeune Ruby a souffert plus qu'on ne saurait l'imaginer. Aussi s'échappe-t-elle dès qu'elle le peut pour aller vers les lumières du New York des années 1950. Si belle et si noire, Ruby se fait rapidement une place au c?ur même de la ville, tout en ne cessant d'espérer croiser sa mère. Lorsqu'un télégramme de sa cousine la rappelle chez elle, Ruby Bell se retrouve, à trente ans, confrontée à l'extrême violence raciale de son enfance? Ephram décide de tout tenter pour l'arracher à la spirale de malheur qui la guette. (source: Babelio

Pour public averti.

Merci au Livre de Poche pour cette lecture! 

Ruby n'est pas du tout ce que vous croyez. Ruby est un bijou, un joyau mais de violence et de cruauté. D'ailleurs, je préviens tout de suite le lecteur, ce roman est à éviter si l'on est trop sensible, il est à réserver à un public averti qui n'a pas peur d'être choqué par des scènes horrifiantes. Quoique, qui reste blasé face à ce genre littéraire??........ (je n'irai pas plus loin...à 

Parce que Cynthia Bond excelle à décrire l'horreur absolue, la terrifiante destinée de Ruby, une jeune métisse, qui se retrouve poursuivie par un démon, le Dybou. Va-t-elle toute sa vie écouter les voix, écouter le Dybou ? Va-t-elle s'exclure de la société dans laquelle elle est méprisée, haïe ? Alors, malgré le terrible déchaînement de violences décrit dans ce roman, on le lit jusqu'à la fin pour savoir. Savoir ce qu'il adviendra de Ruby...

J'en ressors à la fois dégoûtée et apaisée. Révoltée et rassérénée. Peut-on échapper à son destin ? Peut-on aimer Dieu et exclure l'amour charnel ? Peut-on aimer vraiment quelqu'un tandis que notre vie n'a été faite que de viols constants, de trahisons, de coups, de déceptions en déceptions ? Alors oui, le récit suit les aventures de Ruby, qui tentera de partir vers un jour meilleur, et oui ce récit est bouleversant, mais il est loin d'une épopée héroïque, car autour de Ruby, ce ne sont pas des créatures fantastiques ni des animaux qui font obstacles sur son chemin, non, ce sont des hommes, des femmes, racistes, haineux, idiots, trop pieux, trop bêtes, de vrais monstres à la bestialité exacerbée. 

Ce roman possède un certain charme, parce que l'écriture de Cynthia Bond est comme folle, habitée, très travaillée, et par certains côtés, incroyablement imagée. On peut inévitablement la comparer à Toni Morrison, tant elle parvient à éveiller notre intérêt pour cette Ruby dont on déteste la vie et l'entourage.

Bref, je déteste et j'aime ce roman. Les deux à la fois. Parce qu'il me rappelle que notre monde est un réservoir de monstres, qu'il y aura inexorablement un ramassis d'abrutis sur Terre, mais il rappelle aussi que l'écrivain a ce rôle qui l'oblige à décrire le réel, dans sa splendeur comme dans sa sauvagerie et à dénoncer les déviances du Passé.

Ruby, à consommer, avec modération...

Ma note : Originalité 4/5 Syle 4/5 Intrigue 4/5 Emotions 3.5/5 = 15.5/20 ❤❤❤

Vous aimeriez lire aussi : 

Publié dans romans, bookstagram

Commenter cet article

Le carnet de jessica 30/08/2017 09:46

Je l'ai lu à sa sortie en poche, ce roman n'a pas du tout matché pour moi. Je suis plutôt du bord qui déteste ....

Madame Tassa 30/08/2017 17:14

Alors là je le conçois tout à fait, j'aurais pu le détester et j'étais bien partie pour... mais j'ai adoré l'écriture de Cynthia Bond et je dois avouer n'avoie jamais lâcher ce livre, c'est donc qu'il m'a fasciné de bout en bout même si l'histoire est EPOUVANTABLE on est bien d'accord