Lettres à la Terre d'Aristote à Pierre Rabhi - Textes recueillis par Stéphane Tirard

Publié le par Madame Tassa

@tassadanslesmyriades

@tassadanslesmyriades

Nuage de mots

Nuage de mots

Résumé: Le rapport que l’humanité entretient avec notre planète change selon les époques et les civilisations. Il y a l’astre que les scientifi ques observent, le territoire où l’on est né et celui qui nous accueille, le sol qui nous nourrit ou que l’industrie détruit. La Terre est tantôt source d’admiration ou de crainte, tantôt considérée comme un champ d’expérimentation ou d’exploitation. L’historien des sciences Stéphane Tirard présente une sélection de textes (poèmes, extraits de romans et de récits d’explorateurs, d’ouvrages scientifi ques) qui retracent l’évolution de cette notion. D’Aristote à Rousseau, de Galilée à Darwin, d’Émile Zola à Pierre Rabhi, cette anthologie permettra à chacun de mieux comprendre les liens entre la Terre et les hommes. (source: http://www.livredepoche.com/lettres-la-terre-collectif-9782253132141)

Je remercie le Livre de Poche pour la réception de ce petit livre.

Quelle joie, quel bonheur de lire un recueil de textes qui nous raconte la Terre. Et pas n'importe lesquels. Non, des morceaux choisis par Stéphane Tirard, historien des sciences qui présente ici autant de poèmes, de romans et de textes érudits ou de fragments d'essais, des journaux intimes parfois... Et c'est parmi ces divers textes que nous voyageons à travers les époques, à travers les visions d'une Terre, qui est à la fois la nôtre et celle de la Nature ou de l'Univers tout entier.

On y croise des points de vue scientifiques, des points de vues agricoles, des points de vue politiques et sociaux, des points de vue romanesques, poétiques, des points de vue rêveurs, des points de vue curieux et voyageurs et parfois philosophiques.

Dans ce choix qui constitue le pavement d'un recueil de quelques 120 pages seulement, Stéphane Tirard nous fait réaliser à quel point l'on s'est depuis la nuit des temps, questionné sur la Terre et qu'en faire de cette "terre" ? Entre un sol salvateur et une terre nourricière, on passe à l'industrialisation, l'appauvrissement des territoires, la destruction de la nature et de ses plus beaux visages.

La Terre est un être vivant à part entière. Elle a des poumons, un coeur, des circulations dignes de celles de neurones, des humeurs, des colères, des joies, elle est liquide, solide, gazeuse, elle est belle et effrayante, la Terre est à redécouvrir dans ce recueil que j'ai adoré.

On y croise le point de vue aristotélicien dans son Traité du Ciel, il dit "la Terre est nécessairement au centre et immobile", puis on croise Galilée qui retournera cette situation, Edmond de Rostand qui nous fait voir la terre à travers les envolées de Cyrano de Bergerac qui voyage avec des fioles de rosée, La Fontaine et son laboureur, Daniel Defoe et son hommage dans Robinson Crusoe, à la fois aux ressources de la Terre, et aux ressources que l'être humain porte en lui, Buffon et son Histoire naturelle, Darwin sur l'origine des espèces sur Terre, George Sand et sa littérature du terroir et de la campagne, "Je suis de la nature de l'herbe des champs" dit-elle, la vision d'Elisée Reclus, grand géographe spécialiste de la géophysique, Emile Zola et ses descriptions naturalistes et réalistes du travail de la terre chez les mineurs dans Germinal, Jules Vernes et ses explorations romanesques et visionnaires de la Terre,  Joseph Conard dans Le Coeur des Ténèbres, chef d'oeuvre méconnu, il dit "Remonter ce fleuve, ce fut comme remonter jusqu'aux tout débuts du monde.", Thomas Mann et sa Montagne magique, roman magistral, Jacques Prévert et son poème Le Jardin, Saint-Exupéry qui savait la survoler cette Terre, Yves Coppens et "cette terre furieuse et grondante", Pierre Rabhi et la planète malade "pourquoi avons-nous déclaré la guerre à la vie?", ...

Bref, que de belles références, anciennes et modernes.

A lire absolument pour éveiller des consciences et nous questionner un peu plus sur ce cheminement que nous offre la Terre.

Ma note: Style 5/5 Originalité 4/5 = 9/10 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article