Point Cardinal - Léonor de Récondo - Sélection Prix Roman des étudiants Télérama et France Culture

Publié le par Madame Tassa

Point Cardinal

- Léonor de Récondo -

Sélection Prix Télérama et France Culture

@tassadanslesmyriades

@tassadanslesmyriades

Résumé:

Sur le parking d’un supermarché, dans une petite ville de province, une femme se démaquille. Enlever sa perruque, sa robe de soie, rouler ses bas sur ses chevilles : ses gestes ressemblent à un arrachement. Bientôt, celle qui, à peine une heure auparavant, dansait à corps perdu sera devenue méconnaissable. Laurent, en tenue de sport, a remis de l’ordre dans sa voiture. Il s’apprête à rejoindre femme et enfants pour le dîner. Avec Solange, rencontrée au lycée, la complicité a été immédiate. Laurent s’est longtemps abandonné à leur bonheur calme. Sa vie bascule quand, à la faveur de trois jours solitaires, il se travestit pour la première fois dans le foyer qu’ils ont bâti ensemble. À son retour, Solange trouve un cheveu blond… Léonor de Récondo va alors suivre ses personnages sur le chemin d’une transformation radicale. Car la découverte de Solange conforte Laurent dans sa certitude : il est une femme. Reste à convaincre ceux qu’il aime de l’accepter. La détermination de Laurent, le désarroi de Solange, les réactions contrastées des enfants – Claire a treize ans, Thomas seize –, l’incrédulité des collègues de travail : l’écrivain accompagne au plus près de leurs émotions ceux dont la vie est bouleversée. Avec des phrases limpides et d’une poignante justesse, elle trace le difficile parcours d’un être dont toute l’énergie est tendue vers la lumière. Par-delà le sujet singulier du changement de sexe, Léonor de Récondo écrit un grand roman sur le courage d’être soi.

Roman N° d'éditeur : 158 Disponible en librairie au prix de 20 €, 232 p. ISBN : 978-2-84805-226-7 Également disponible en format epub et pdf au prix de 13,99 € Date de parution : Août 2017

Source: éditeur SW Sabine Wespieser

Lecture en tant que membre du jury pour le Prix Télérama et France Culture.

Point cardinal est un cap à franchir, l'unique repère qui fait que l'on ne perd pas le nord. A partir d'un si beau titre et d'un pitch intéressant, le lecteur s'embarque dans une histoire contemporaine questionnant l'identité.

Personnellement, je n'ai pas lu le résumé avant d'entamer le livre. Je n'aime pas les résumés. Et j'avoue que cela a joué sur mon appréciation de ce roman formidable. Je l'ai lu d'une traite. En quatre heures et des poussières. Passionnée que j'étais par cette histoire incroyable.

Tout commence dans une voiture. Une femme se démaquille. C'est très cinématographique. Et puis soudain, on change de paragraphe, saut de ligne, c'est un homme dans la voiture. L'amant de la femme ? Non. Il écoute la même chanson de Gardot. L'homme c'est la femme. La femme est l'homme. Dès lors l'histoire bascule.

Au départ j'ai eu peur que le roman nous entraîne dans un schéma très répandu pour ce genre de récit. L'épouse se sentira trompée, incompréhension, les doutes, les insultes et les regards... mais finalement après avoir refermé ce roman j'ai été bouleversée par certaines scènes qui peuvent paraître bateau ou cousues de fil blanc pour certains, mais c'est bien le reflet de notre société actuelle que dépeint Léonor de Récondo avec justesse et sensibilité.

On s'attache vraiment à Laurent qui veut devenir Lauren mais on s'attache beaucoup aux autres personnages malgré leur haine comme le fils de Laurent, Thomas. Dans cette cellule familiale, si bien construite, basée sur des fondations solides et ancrée dans l'archétype de la bonne famille, Laurent vient briser un tabou: il ne s'est jamais senti homme. Comment comprendre cette "aberration" de la nature? Et par cela je ne veux pas dire que les agissements de Laurent sont une aberration, non. Ce que je veux dire, c'est que la nature est mal faite puisque Laurent est né avec des attributs masculins alors qu'il veut être une femme. L'on devrait être horrifié par le nombre de démarches qu'un homme comme lui devra entreprendre pour changer de vie et de sexe. Rejeté par tout un pan de sa famille, mal vu au travail, exclu par son entourage, incompris par ses propres amis qui se sentent trahis, seul au monde face à un mystère de la nature, à son propre égo et face à des professionnels de la santé qui ne sont pas armés pour vous comprendre et vous aider.

J'ai été touchée par cette histoire. L'auteure en quelques 224 pages parvient à nous entraîner dans une spirale infernale qui passe par la verbalisation de son désir le plus profond: je ne veux plus être celui que je suis ou que vous croyez que je suis. Il faut plus que du courage pour affronter ce genres de situation et encore plus de force pour s'armer de patience face à la société hostile à tout changement profond.

Et puis d'un autre côté le récit est très équilibré car l'auteure n'oublie pas que Claire, la fille, Thomas, le fils et Solange la mère et l'épouse, sont humains aussi et qu'ils ont leurs raisons profondes et personnelles pour accepter ou ne pas accepter une telle décision. Pour finir, il faut dire que dans la vie, nous avons tous des choix à faire. Tous. Parfois ces choix transgressent les racines fondamentales d'une société qui s'est construite autour de stéréotypes.

C'est en lisant ce genre d'histoire, en cherchant des témoignages autour de vous ou sur l'Internet que l'on s'aperçoit de la violence des réactions et du déchaînement haineux qui subsistent encore de nos jours. On ne peut pas rester de marbre devant les larmes de Laurent/Lauren.

J'avais déjà lu de très beaux romans à ce sujet et notamment Middlesex de Jeffrey Eugenides qui avait été un énorme coup de coeur. Pour "Point Cardinal", il n'y a pas cette complexité narrative mais la recherche d'une écriture simple et réaliste, sur les sentiments, les attitudes et les gestes. Car les dialogues sont rares et brefs. Ce sont surtout les regards qui nous traversent.

Ma note finale : Style 4/5 Originalité 4/5 Intrigue 4/5 Emotions 4/5 = 16/20

Lire aussi :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Corentine 21/11/2017 10:48

Je n'ai pas été aussi sensible que toi à l'histoire de Laurent, pour lequel je n'ai ressenti ni attachement, ni sympathique... Très déçue par ce roman, je l'ai vite oublié. Pourtant, j'ai adoré Amours de la même auteure, beaucoup plus abouti selon moi.
Très belle journée à toi

Madame Tassa 22/11/2017 19:31

Merci pour ton avis :) je voudrais lire d'autres de ses romans, son écriture m'a plue !