Une histoire des abeilles - Maja Lunde

Publié le par Madame Tassa

@tassadanslesmyriades

@tassadanslesmyriades

Une histoire des abeilles 

(Bienes Historie)

Maja Lunde

Résumé

Un triptyque écologiste qui raconte l'amour filial à travers le destin des abeilles. Angleterre, 1851. Père dépassé et époux frustré, William a remisé ses rêves de carrière scientifique. Cependant, la découverte de l'apiculture réveille son orgueil déchu : pour impressionner son fils, il se jure de concevoir une ruche révolutionnaire. Ohio, 2007. George, apiculteur bourru, ne se remet pas de la nouvelle : son unique fils, converti au végétarisme, rêve de devenir écrivain. Qui va donc reprendre les rênes d'une exploitation menacée par l'inquiétante disparition des abeilles ?  Chine, 2098. Les insectes ont disparu. Comme tous ses compatriotes, Tao passe ses journées à polliniser la nature à la main. Pour son petit garçon, elle rêve d'un avenir meilleur. Mais, lorsque ce dernier est victime d'un accident, Tao doit se plonger dans les origines du plus grand désastre de l'humanité. (Source : Les Presses de la cité)

Si ça vous tente, achetez le par ici ! Oui oui !

Merci à NetGalley et aux Presses de la Cité.

Encore une chronique très en retard. Je devais lire ce livre à l"automne, alors que je me couvrais tendrement d'un plaid pour échapper à la prochaine vague de mélancolie due aux feuilles qui tombent. Seulement je n'ai jamais eu le courage de terminer ce roman. Je n'ai pas abandonné l'idée de le finir malgré tout car je savais au fond de moi, qu'il s'agissait là d'une histoire importante qui nous concerne tous.

Car c'est un récit écologiste. Fondamental. J'ai apprécié ce côté fiction, confrontation du réel et du passé/futur. Ce roman est éminemment original dans son sujet et sa forme. Vous y trouverez trois personnages à trois époques différentes (ma préférence va à Tao en Chine). Mais j'ai aussi découvert que c'était là le problème du roman : les trois parties se veulent trop différentes dans le ton et dans le style. Au XIXème nous voilà plongés dans une sorte de roman d'époque, au XXIème dans un roman contemporain aux problématiques contemporaines, et en 2098, dans un roman d'anticipation proche de la dystopie ou en tout cas loin de l'utopie que l'on désire tous.

On passe donc d'une partie à l'autre avec le vague sentiment de s'égarer et de s'éloigner des personnages. Les plus touchants restent Tao et sa famille. Ils m'ont beaucoup émue. Son récit est plus engageant, plein d'un suspense que l'on voudrait plus prégnant dans ce roman. 

Pour autant Maja Lunde a une très belle plume, soucieuse du détails (pour chaque époque, chaque fait scientifique et chaque portrait), et en avance sur son temps. Consciente que quelque chose fonctionne mal dans notre société, que nous marchons sur la tête, et pas seulement avec les abeilles, elle rend l'avenir plus qu'oppressant et chacun de nos actes complètement responsables. 

Grâce à elle, on prend un peu plus conscience de l'importance d'une si petite chose qu'est une abeille. Grâce à elle on a le souffle coupé à la fin du roman qui ouvre une porte sur un espoir et construit des ponts entre les vies des personnages et donc nos vies à nous aussi. Ou pas. 

Que devons-nous faire ? Rester passifs ? Attendre de mourir ? Ou être des passeurs ? Être actifs ? Ne pas se résoudre et vouloir pour nos enfants ou ceux des autres, un avenir meilleur ? La question se pose. La question aussi, du sacrifice.

A lire et à mediter.

Ma note : Style 3.5/5 Originalité 5/5 Intrigue 3.5/5 Émotions 4/5 = 16/20

Lien affilié "Une Histoire des abeilles"

Vous aimeriez lire également : 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article