Chimaeris - Eric Tourville

Publié le par Madame Tassa

@tassadanslesmyriades

@tassadanslesmyriades

Résumé :

Eric Tourville est agrégé et docteur en biologie moléculaire. Chimaeris est son premier roman.

 « La première chose qu’il vit, ce fut le symbole en rouge au-dessus de la porte d’entrée. Une étoile à cinq branches dans un cercle dont le lieutenant ignorait la signification. L’impression angoissante d’être devant les portes de l’Enfer. »

Burlington, Vermont. Le lieutenant Frémont s’apprête à passer une journée comme les autres dans sa petite bourgade de province, lorsque son téléphone sonne. L’histoire s’ouvre de manière assez classique, comme un excellent thriller, dans le Vermont, pas très loin de Salem : une maison abandonnée, quatre cadavres de petites filles détruits au phosphore, un des corps qui manque, la poursuite qui commence… mais, insensiblement, l’auteur entraîne le lecteur bien au-delà du genre, dans une fiction qui tutoie la métaphysique. 

(Source : http://www.slatkineetcompagnie.com/chimaeris/ )

Merci à Slatkine et Compagnie pour cette lecture 

En m'attaquant à ce thriller, j'aurais dû évidemment m'attarder sur le titre de ce roman d'Éric Tourville. Mais je ne l'ai pas fait. Pour faire court voici deux définitions prises sur Wikipedia qui vont nous éclairer pour la suite :

1. Sens commun. Dans la mythologie grecque, la Chimère est un monstre constitué de différentes parties de plusieurs animaux (lion, serpent, chèvre, dragon). Elle fut tuée par Bellérophon, monté sur Pégase.

2. Sens biologique et génétique. En génétique : une chimère est un organisme possédant deux ou plusieurs génotypes distincts ;une chimère (ou un ADN chimérique) est une séquence d'ADN formée à partir de la recombinaison de fragments d'origines diverses.un récepteur antigénique chimérique est une molécule artificielle permettant aux cellules immunitaires de reconnaître et de cibler des protéines déterminées.

Dès les premières du page du roman j'ai senti que la plume de l'auteur était calibrée, entraînante, intéressante. Pourtant, dès le départ : mauvais point, car j'ai aussi eu l'impression qu'il s'agissait d'un thriller testostéroné, plein de clichés sur la vie de flic des United States of America. Mais pas du tout. 

Une fois passés les passages glauques des premiers chapitres et la présentation des premiers personnages qui constituent l'équipe des flics du Vermont : Fremont, Todd, Janssen et compagnie, on rencontre aussi Gus qui fait la connaissance de la jeune Dawn. Il la sauve tel le messie qu'elle attendait mais doit la dissimuler des policiers.

Ce roman est extrêmement addictif. On ne peut pas ne pas le terminer. Vous aurez envie de connaître la fin. Pourtant c'est assez difficile de déterminer à quel type d'objet littéraire vous avez affaire. Ici, je dirai simplement qu'il s'agit d'un excellent polar scientifique. D'ailleurs l'auteur est lui-même un scientifique. Il s'attelle alors à nous concocter une véritable intrigue entre fantastique et théories scientifiques légèrement science-fictionnelles. On croit d'abord que les morts ont quelque chose à voir avec les sorcières de Salem, un complot très ancien, un mythe bien ancré dans les racines profondes de l'Amérique. Puis le romancier prend des chemins détournés pour nous construire savamment une intrigue autour de Dawn, la dernière survivante des jeunes brûlés. Qui est-elle ? Pourquoi a-t-elle d'incroyables capacités ? 

Et puis, il sait nous entortiller Eric Tourville, dans un incroyable micmac d'imbroglios. Au milieu de tout ça, surnage Fremont, un flic plutôt sympa, à la vie de famille compliquée et qui se voit obligé de collaborer avec des huiles du FBI. La tuile quoi.

Finalement, les pages tournent à une vitesse excessivement rapide. Ça décoiffe. Les derniers chapitres se lisent à une vitesse effrénée. Le suspense est à son comble et les rebondissements s'enchaînent, le sang coule, la peur au ventre, j'ai terminé cet excellent roman, à l'écriture très érudite, mais accessible. Les faits sont crédibles, l'histoire repose sur de très bonnes bases. Un roman très bien documenté qui renforce sa vraisemblance. Une enquête angoissante que vous ne lacherez pas.

A lire !

Publié dans bookstagram, romans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article