Loup et les Hommes d'Emmanuelle Pirotte

Publié le par Madame Tassa

@tassadanslesmyriades

@tassadanslesmyriades

[ H E L L O ] 🌲🍃 Winter 1663. New France. 
"Loup et les hommes" d'Emmanuelle Pirotte chez @cherche_midi_editeur_ | #lectureterminée 🖤 Mon avis :
_

En 1663, Molière donnait à voir L'école des femmes et faisait rire Colbert et Louis XIV alors âgé de 25 ans. La Nouvelle-France, colonie puis vice-royauté du royaume de France dès le XVIe siècle devient province française (comptoir puis colonie de peuplement), et est constituée de très larges territoires, l'Acadie, le Canada et la Louisiane, autant de terres que ne possèdent pas l'Angleterre, du moins jusqu'au traité de Paris; 100 ans plus tard, en 1763, après la Guerre de Sept Ans. #Agrégation d'#histoire bonjour :)

Dans ce contexte, Armand de Canilhac, cherchant à expier ses fautes, part à la recherche d'une jeune femme qui porte un bijou offert par son frère qu'il croyait mort. Il s'embarque alors pour le Nouveau Monde. Ce roman est à la fois une histoire pleine de secrets de famille, une description quasi mystique des terres indigènes et des coutumes amérindiennes,  un parcours initiatique et une peinture des âmes des plus sensibles.

L'écriture de l'auteure est romanesque, foisonnante de mystères, de beauté lyrique et de réalisme obscur. Oscillant entre moments contemplatifs, instants rêveurs, et élans d'aventure, nous suivons tour à tour le regard d'Armand puis de Loup son frère et nous nous immisçons également dans les pensées de Français et d'Indiens, celles d'Antoinette, de Brune, de La Croisée, de Loutre, de Valère (personnage que j'ai le plus apprécié)... autant de points de vue qui éclairent d'une lumière nouvelle un roman sur l'Autre, l'Étranger, cette altérité nouvelle qui fait basculer l'homme de la Renaissance vers l'humanisme ou parfois au contraire vers l'extrême opposé : celui de la traite exacerbée des hommes, celui du racisme.

Au sortir de cette lecture je me sens comme émergent d'un rêve embrumé avec cette fascination pour la culture amérindienne et les grands espaces qui offrent une seconde chance à des personnages à la part sombre, sans manichéisme, et si bien décrits par l'auteure. L'immersion est totale. Je vous conseille ce roman historique !

Il vous tente ? 

#servicepresse

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article