Poney Flottant d'Isabelle Wéry

Publié le par Madame Tassa

@tassadanslesmyriades

@tassadanslesmyriades

PONEY PONEY 🦕 | "Poney Flottant" d'Isabelle Wéry chez @onliteditions 


C'est avec une fièvre carabinée que je vous écris cette chronique que je dois écrire depuis fort longtemps...

▪D'ailleurs la première caractéristique de ce récit c'est qu'il est amplement enfiévré.

Le résumé ? Sweetie Horn, autrice à succès, reprend conscience dans le coma. Incapable de communiquer avec le monde extérieur, elle entreprend d'écrire mentalement le récit de ses premières années. Elle se souvient, elle a 10 ans et vit en Angleterre dans la ferme familiale. Très imbue de sa petite personne, elle exige un cheval pour son anniversaire. Mais soudain, voilà que son corps décide de ne plus grandir. On la surnomme Poney. Et ça, ça lui tape sur les nerfs ! Elle fomente sa revanche... Poney flottant est un conte initiatique, un roman audacieux et captivant à l'image de son héroïne.

Ce "roman" est inclassable. Véritable OVNI littéraire, il est écrit dans un flot continuel de pensées. L'autrice Isabelle Wéry, y développe une héroïne enfantine, dont le corps et l'esprit luttent sans cesse. Elle est doublement prisonnière : Enfermée dans ce corps comateux, et enfermée dans le corps d'une adolescente. Ode à une certaine idée de la féminité, à la quête d'identité (qui suis-je ? Quelle est ma vie ?), cette fiction part dans tous les sens, avec un humour décapant (j'avoue j'ai beaucoup ri) mais bien souvent un humour noir et très organique. L'obsession du corps, de la sexualité, président dans ce livre. A l'opposé d'une enfance et d'une adolescence irradiantes et insouciantes, Sweetie Horn y est un personnage qui décrit une vie de famille compliquée, ambiguë, très freudienne. Son nom et son prénom ne sont sûrement pas étrangers à la formation de sa personnalité. Chez la gentille fille se cache une volonté de fer et d'acier, une envie de vivre et de crier. Mais le corps est indispensable à l'esprit... et la fin est émouvante. Je vous le conseille 1000 fois !

J'en parlais dans ma dernière vidéo YouTube "Tassa dans les myriades"

Littetature belge 

Publié dans bookstagram, romans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article