Les produits de la salle de bain à terminer en 2019 | vers le #zérodéchet et le naturel

Publié le par Madame Tassa

@tassadanslesmyriades | pexels

@tassadanslesmyriades | pexels

Bonjour à Tous et à Toutes. 

Aujourd'hui j'écris cet article parce qu'il y a peu j'ai fait un grand tri et un grand rangement et je me suis dit qu'il fallait que je partage avec vous mes étapes vers une vie plus saine et naturelle. Évidemment, je ne suis pas dans l'extrême à tout arrêter du jour au lendemain et il y a encore des choses qui me paraissent non remplaçable (question d'hygiène) ou pour le plaisir (le parfum par exemple).

Mon dernier bilan était ici : http://www.unefrancaisedanslalune.fr/2018/02/bilan-4-mois-de-presque-zero-dechet-dans-la-salle-de-bain.html

Voici donc ce que j'ai trouvé dans mes sacoches de voyage, dans lesquelles je range (Je lance vulgairement plutôt) mes produits de beauté à utiliser plus tard. Et j'en ai trouvé du bazar.

Je suis loin d'être en mode princesse avec tout ça ^_^

Je garde logiquement à peu près tout ce qui m'a été offert dernièrement, surtout lorsqu il s'agit de petits contenants réutilisables ou de taille échantillon pour les déplacements.

Pour les pochettes j'en ai accumulées plusieurs et j'utilise donc la méthode KonMarie de Marie Kondo pour les ranger : les pochettes rangées comme des poupées russes les unes dans les autres. Quand je me déplace je préfère avoir une pochette transparente facilement lavable et dans laquelle je vois du premier coup d'oeil le contenu. Pour les périodes de vacances je prends une trousse beaucoup plus grande et compartimentée qui sent bon la mer.

J'ai aussi des choses que je garde toujours avec moi : des compresses soit pour les bobos soit pour mes traitements médicaux par injection, j'ai aussi une roulette en laiton pour les massages et stimulations achetée auprès d'une réflexologue. J'ai aussi une bonne dose d'élastiques pour cheveux car je déteste les mèches volantes. Je m'en suis d'ailleurs créés avec des hauts de chaussettes dépareillées ou trouées. C'est très simple, prenez votre chaussette et découpez le haut puis plusieurs autres bandes de la même taille ou plus grandes jusqu'à parvenir au coude de la chaussette. Le reste de la chaussette peut servir pour créer des éponges tawashi.

Dans le reste de mon étagère pas zéro déchet je dois terminer5 crèmes, dont la crème bio Lavera que je trouve moins graisseuse que l'huile malgré tout, quotidiennement je fais un masque d'huile d'amande sur le visage. J'ai aussi deux échantillons de shampoing que j'emmène en déplacement et un récupéré à l'hôtel, eh oui les hôtels sont loin d'être des modèles d'écologie. J'ai également une trousse dans laquelle je garde tous mes échantillons de parfum (seul produit que j'ai toujours envie d'acheter!). Et j'ai un paquet de cotons tiges jamais ouvert car j'utilise deux méthodes pour me laver les oreilles, oui oui, soit l'oriculi en bois réutilisable, soit avec le jet d'eau du pommeau de douche. Simple et efficace. J'ai gardé 2 pots de compléments alimentaires pour les cheveux... jamais été jusqu'au bout d'une cure et depuis que j'ai coupé 3/4 de mes cheveux j'en perds bien moins et ils ont retrouvé un aspect normal. J'ai aussi 3 pots d'huile de coco, ben ouais on n'est jamais trop prévenant car c'est THE ingrédient du zéro déchet (j'en mets partout, déodorant naturel, hydratant peau, masque cheveux...). Il me reste un mascara, que je n'utilise JAMAIS. Je déteste ça, je n'en vois pas l'utilité avec le temps et surtout, quand j'en mettais mes cils tombaient... Il me reste également 2 déodorantd en aérosol bien cracra. L'un format voyage part avec moi tout le temps, en effet je n'ai pas encore trouvé de contenant pour mon déodorant naturel qui ne coule pas avec la chaleur, quand je le trouverai je sauterai de joie ! Le plus grand, sanex, j'essaye de le terminer petit à petit. Je ne vais pas jeter des produits encore remplis. 

Les produits Rituals, je les garde précieusement, ils sentent tellement bon et c'est un peu pour les moments cocooning. Je les ai depuis plus d'1 an et demi... J'ai accumulé des savons bio et naturels d'un peu partout. Je n'utilise plus que cela alors j'en élimine très rapidement. J'ai évidemment des coups de coeur comme "Lulu et Guite" mais aussi les savons surgras ou shampoing/savon "Clémence et Vivien". Il me reste un baume miel Yves rocher. Je vais garder le contenant pour mettre mon baume maison dedans. D'habitude j'utilise les mini pots de confitures invités que je récupère des hôtels pour mettre dedans du beurre de karité. J'ai un shampoing solide Lamazuna, mais en ce moment j'ai un coup de coeur pour le shampoing acheté chez Biocoop en vrac et celui "Autour des plantes". Le dissolvant rechargeable est très pratique surtout que je me vernis les ongles une fois tous les 2 mois... Ma maman m'a toujours appris à garder un kit couture en cas de souci (un bouton qui saute, un accro à un pull...) Et elle m'avait aussi offert un kit manucure de voyage en forme de chien Scottish très pratique (ciseaux, coupe ongle, lime)... On m'a offert des masques visages et cheveux. Je les utilise rarement mais surtout en été. C'est frais. Je conserve une éponge visage en konjac de rechange et des pansements pour quand je stresse et commence à dévorer mes doigts. Les deux produits que je ne rachèterai jamais : l'alcool pour les mains (autant trouver un robinet), et le dentifrice au fluor dégueu. J'utilise un dentifrice à l'argile verte/lavande. Je garde une protection pour ranger la brosse à dent en déplacement, et dedans il y a une brosse à dent écologique Monte Bianco (à tête interchangeable). J'en ai un lot en bambou. Certes le bambou est loin d'être écologique terme d'exploitation mais c'est biodégradable.

 Voilà ce qu'il y avait dans mes réserves. Dans ma salle de bain, désormais j'utilise ces produits :

- une brosse à cheveux

- un peigne en bois

- une brosse à dents recyclable 

- du dentifrice à l'argile sans fluor 

- un déodorant fait maison (huile de coco, huile essentielle de lavande vraie, bicarbonate de soude)

- une huile de ricin, de coco, ou une huile d'amande (corps et visage)

- un oriculi en bois (lamazuma)

- des serviettes hygiéniques clipsables et lavables (si vous faites votre machine à la main, enlevez les taches avec de l'eau froide d'abord, utilisez le vinaigre blanc comme assouplissant et le bicarbonate comme désodorisant.)

- des cotons démaquillants lavables à la machine en coton

- des gants de toilette 

- savon/shampoing solide (acheté chez biocoop)

- Le parfum

- du marc de mon café grec du matin pour les masques exfoliants visages 

- un crayon eyeliner waterproof 

- une éponge konjac pour le corps 

Et vous ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article