Natacha (recueil de nouvelles) de Vladimir Nabokov

Publié le par Madame Tassa

@tassadanslesmyriades

@tassadanslesmyriades

Natacha

Vladimir Nabokov

H E L L O | 💕

In english : Vladimir Nabokov has a way to write short stories in "Natacha", which makes you shiver and quiver. It's thrilling and marvellous, oscillating between realism, poetic and lyrical descriptions, sometimes mystical and heartwarming scenes or absolute coldness. Nabokov offers a very nice literary compound, enjoyable and charming to read. I give it a thumbs up.

Résumé : Vertige du premier émoi amoureux, fin de la liaison d'un adolescent avec une femme mariée, amour terrorisé d'une femme pour son terrible mari, perceptions, angoisses, sensations...(Editions Folio livres)

C'est sur cette note mystérieuse et sensible que nous laissent les nouvelles de Nabokov dans le recueil intitulé "Natacha" que m'a offert @chabook22 Je me suis totalement laissé emporter par la plume de l'auteur russe.

Elle a quelque chose d'envoûtant. Elle raconte des vides, des manques, des souvenirs, des sensations et puis des illusions surtout. Chaque nouvelle porte une sorte de fantôme en elle et aussi une hantise. La première nouvelle "Natacha" est certainement la meilleure, dans la façon dont elle est construite, la beauté des phrases, le suspense, le rythme, le dénouement.

Mais c'est la dernière nouvelle "Bonté" qui m'a le plus émue. Elle évoque un moment T, un instant plein d'humanité, une sorte de réalité quotidienne qui serait impalpable sans le coeur et sans la littérature de Nabokov. La nouvelle "Le mot" est décevante malgré son côté mystique. Cependant celle qui suit, "Bruits", est imagée, colorée, les descriptions y sont sublimes, on entend, on sent, on voit. Enfin, "La vengeance" est une nouvelle des plus communes, qui me rappelle à la fois la littérature russe de Dostoïevski, sa froideur et sa cruauté, et la nouvelle à suspense qu'on trouve chez tous les auteurs de polars.

Si vous cherchez à rencontrer Vladmir Nabokov, ce recueil peut faire l'affaire. Il a le verbe magique, séducteur, captivant et l'art et la manière de faire ressentir émotions et sensations comme si elles étaient perceptibles au détour de chaque page...

Maintenant "Lolita" à nous deux !

Vous connaissez ? 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jérémy 06/02/2019 11:01

Il y a un phénomène que je ne m'explique pas : les recueils de nouvelles ont du mal à faire leur place, écrasés par le Roman, alors que lorsqu'ils sont étudiés en collège et en lycée, ils sont souvent le genre préféré des élèves (pas seulement pour leur brièveté mais pour leurs chutes...).