Cinq astuces zéro déchet que j'ai adoptées

Publié le par Madame Tassa

@tassadanslesmyriades

@tassadanslesmyriades

Cinq astuces zéro déchet que j'ai adoptées

Bonjour tout le monde, comment allez-vous ? Le printemps vous donne-t-il envie de voyager, sortir ou bien de rester chez vous à ranger et faire le grand ménage de printemps ? Peu importe en tout cas, le printemps c'est aussi la conscience d'une nature qui se réveille et nous redynamise. Pour cela, nous devrions être pleins de gratitude. Je vous propose donc cinq astuces "zéro déchet", c'est-à-dire avec "presque zéro impact sur l'environnement" que j'ai adoptées ces derniers temps. Je ne vous parlerai donc pas de mes échecs... et pourtant il y en a eu !

Mes astuces sont vraiment basiques, elles s'adressent à ceux qui débutent et non pas aux professionnels du zéro déchet qui savent dégainer le sac à vrac ou le bicarbonate de soude dès que le danger pollueur guette ! :)

C'est parti !

1. On commence avec le thé

J'ai commencé par acheter des sachets de thé réutilisables l'année dernière. Ils sont lavables à la machine ou à la main (à l'eau froide d'abord pour enlever les taches et ensuite à l'eau chaude). Il en existe de toutes les sortes, le mieux est de choisir des matières naturelles comme le coton et d'éviter de les acheter sur Ali express ou AMazon car les produits sont souvent traités avec des agents toxiques et voyagent de très loin. Pour ma part, j'en ai trouvés à ma Biocoop ou bien sur Etsy, faits maison. Exemples ici sur Etsy. J'ai fait la même chose avec les filtres à café. Certains thés, tout comme le café, rendent les sachets jaunâtres à la longue, mais ça n'est pas dérangeant !

2. Le nettoyant universel

Je remplis désormais des contenants (vaporisateurs, anciens contenants de produits ménagers nettoyés, bouteilles en verre) avec mes propres mélanges de nettoyant. Ils ont tous la même base. Voici 2 déclinaisons :

Le produit pour les plantes

Pour arroser vos plantes et empêcher les insectes de venir pondre dans la terre : remplir pour moitié un vaporisateur de vinaigre blanc, mélanger avec une dose de savon noir, terminer avec de l'eau tiède, ajouter huit à dix gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus, ou géranium, ou citronnelle, ou tout répulsif à insectes naturel.

Le produit à tout faire

Pour la vaisselle, les éviers, lavabos, surfaces, wc : remplir un contenant d'1/2 vinaigre blanc, 1/2 d'eau, ajoutez de l'huile essentielle de lavande ou de citron ou de menthe (8 à 10 gouttes). Vous pouvez ajouter du bicarbonate de soude si besoin.

3. Les sacs à vrac réutilisables

C'est sûrement le premier geste "zéro déchet" que l'on peut se permettre de faire. Les sacs en plastique : on bannit (c'est_à-dire, on évite d'en reprendre), par contre : on réutilise ceux que l'on a déjà, j'en ai toujours de bien solides pour les courses, il suffit de ne pas les surcharger à chaque fois et ils durent très longtemps. Et lorsqu'on vient à manquer de contenants ou sacs, on prend son filet de courses, ou ses sacs en tissus, tote bags, etc.

Des exemples faits maison ici sur Etsy.

C'est très pratique car ça se plie au fond du sac à main. J'y mets un tote bag et deux petits sacs à vrac à taille S et M pour les cas où je passe faire de rapides petites courses.

4. Des gants de toilettes ou une éponge naturelle pour ma face

On dit que la beauté est intérieure... mais bon, il faut quand même passer par la phase décrassage. Adios les cotons jetables ou lingettes pleines de parfum de synthèse. On utilise de bons vieux gants de toilettes lavables à la machine à forte chaleur, ou de simples éponges végétales comme celles que j'utilise depuis maintenant quatre ans : le konjac. Vous en trouverez pour le visage ou le corps, donc de plusieurs tailles, notamment sur ce site Mademoiselle Bio.

5. Faire briller ses cheveux sans après-shampoing coûteux

Comme je suis généreuse, je te donne un des secrets de ma frappante et fulgurante beauté. Hé ouais ! Pour faire briller les cheveux et les rendre plus vivaces, plus colorés même, il suffit d'utiliser du vinaigre de cidre. Dans une petite bouteille, mélange 2/3 d'eau tiède et 1/3 de vinaigre de cidre, après le shampoing principal (bio si possible), verser le vinaigre sur les cheveux en favorisant les longueurs et les pointes. Rincer ensuite à l'eau tiède. Adieu les masques cra-cra forts coûteux en parapharmacie. On trouve le vinaigre de cidre en supermarché (alimentaire), on économisera entre 35 et 50 euros parfois avec seulement cela.

J'espère que cet article vous a plu, dites-le moi sur les réseaux sociaux !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

eimelle 30/05/2019 11:30

j'essaye de m'y mettre aussi petit à petit, de bonnes idées à prendre!