L'égarée de Donato Carrisi

Publié le par Madame Tassa

@tassadanslesmyriades

@tassadanslesmyriades

L'égarée

de Donato Carrisi

Résumé :

Un labyrinthe secret plongé dans l’obscurité. Un bourreau qui y enferme ses proies. Une victime qui parvient à s’en échapper, mais sans le moindre souvenir. Un effroyable combat pour retrouver la mémoire, et une enquête à hauts risques pour traquer celui qui continue à agir dans l’ombre... (Calmann-Lévy)

Voici "L'Égarée" pour lequel j'ai passé une nuit blanche extraordinairement cauchemardesque. Alors vous me direz que je suis trop sensible. Peut-être. C'était mon premier Donato Carrisi et sera-t-il le dernier ou vais-je tenter les livres que vous m'avez conseillés ? La plupart du temps je suis convaincue de l'inutilité de ce genre de livre (thriller horrifique) mais quand la qualité saute aux yeux que voulez-vous... Je ne peux que vous le conseiller.

Dans ce livre, l'enquêteur principal est à la recherche de suspects dans une affaire de disparition. Nous suivons parallèlement le détective et aussi une victime d'un kidnapping. Dans les deux cas de figure, l'auteur parvient à entrelacer les destins, à construire un labyrinthe mental monstrueusement sinueux et glauque.

Ce qui m'a impressionnée, c'est la façon qu'a l'auteur d'utiliser des mythes et des fables anciens qui ancrent nos peurs dans l'enfance. Il travaille sur une peur quasi viscérale où vous vous retrouvez vous-mêmes prisonniers de l'intrigue du livre. S'ensuivent des images d'horribles adultes coiffés de tête de lapin et de scènes d'une grande noirceur. Ne lisez pas ce livre si vous êtes dépressifs car la fin pose trop de questions.

L'écriture de Donato Carrisi m'a fascinée. Elle est à la fois efficace, sans fioritures, sans fard, sans exagération ou clichés maladroits de thriller (bien qu'il y ait quelques poncifs !). Il a cette façon d'écrire rythmée comme dans une partition de musique, où chaque mot a sa place pour réveiller en vous une angoisse émotionnellement épuisante. Il a le sens de la répétition et des rebondissements.

C'est un page-turner bourré de suspense qu'il vous sera impossible de lâcher tellement vous serez pris(e) au piège dans ce labyrinthe et qui joue sur les ressorts de vos peurs ancestrales. Je n'ai littéralement pas pu m'endormir après.

(J'avais peur qu'un type en costume de lapin se cache sous mon lit)...

Bref, c'est assez rare quand l'écriture d'un thriller me plaît vraiment, alors voilà, je vous le dis. Maintenant, c'est votre problème si vous ne pouvez plus dormir à cause de ce roman :P

 

Publié dans romans, bookstagram

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article