Trois choses à faire pour une attitude positive

Publié le par Madame Tassa

@tassadanslesmyriades

@tassadanslesmyriades

Bonjour à tous et à toutes !

Voici trois choses à faire pour une attitude positive. Je me le répète souvent, mais je ne le pratique pas énormément moi-même car j'ai toujours pensé avoir une nature optimiste. Force est de constater qu'avec l'arrivée de l'hiver, l'obscurité, l'humidité, et puis le stress au travail, l'optimisme s'est carapaté derrière le canapé !

Comment faire pour le retrouver ? Voici 3 astuces. Pourquoi trois seulement ? Par simplicité. Elles ne sont pas dures à mettre en oeuvre et je doute que vous ayez le temps pour plus de techniques. Alors c'est parti !

1. Observez autour de vous. D'abord le décor. Les bruits. Les choses qui vous entourent. Ne prêtez pas attention aux choses qui vous embêtent, mais pensez plutôt à ces questions : où êtes-vous à ce moment précis ? Que faites vous ? Que ressentez-vous ? Êtes-vous assis sur une chaise ? A un bureau ? En train de boire un thé ? De lire un dossier ? Prenez le temps d'observer le moment présent. Puis prenez 10 minutes chez vous ou au bureau pour faire une liste de trois choses positives à ce moment précis de la journée. Peut-être un collègue qui vous a dit un mot sympa. Peut-être la part de gâteau du midi. Peut-être une bonne décision prise ce matin. Le soir, prenez à nouveau dix minutes et notez à nouveau ou relisez les choses positives de votre journée, à côté, faites une colonne avec les choses négatives. Sachez évaluer votre situation. En bien ou en mal. Cependant il faut chaque jour faire l'effort de trouver le positif.

2. Ne jugez jamais les autres aussi facilement qu'une insulte. Certaines personnes peuvent vivre des situations extrêmement difficiles et ne pas le montrer extérieurement. Certaines personnes sont tellement introverties qu'elles cachent un mal-être abominable. Certaines personnes ont un handicap invisible et souffrent en silence. D'autres ont peut-être eu simplement une journée terrible au travail. Peu importe. On ne doit pas juger les gens de manière abrupte. Il faut toujours se placer en position d'être un jour jugé.e nous-mêmes. Ainsi on évite la négativité vis à vis des autres. Car on pense que c'est toujours l'autre le problème. Changez de regard, de perspective. Soyez indulgents, pardonnez, ne soyez pas envieux non plus. Pour pratiquer cet exercice, je vous conseille trois gestes simples : saluez ou gratifiez tous les gens que vous verrez aujourd'hui / laissez votre place aux personnes qui en ont besoin dans les transports en commun / envoyez un message à un vieil ami avec bienveillance.

3. Il est difficile de ne pas ruminer en ces journées grises et froides. Prendre le temps ? On vous le répète tous les jours mais vous ne comprennez pas comment c'est possible ? Pourtant il existe une méthode imparable, certes un peu maniaque et terrifiante mais voilà : prenez un stylo et un carnet et dans une journée type, notez le minutage quotidien de tous vos actes, du plus insignifiant au plus important. Manger, travailler, aller au travail, lire un dossier, se rendre à la Poste, aller faire les courses. Notez le temps que vous prend chaque chose. Notez le temps de divertissement obligatoire : tv, radio, YouTube. Enfin, passez en revue tout ce temps et réfléchissez à la manière de négocier avec ce temps. Après tout vous en êtes le maître/ la maîtresse officiel/le. Dans tout ce minutage, le positif apparaîtra en trois choses :

- vous voyez que vous avez le temps de faire plein de choses même si elles sont répétitives et que vous ne les aimez pas plus que ça 

- vous voyez peut-être que vous avez une grande plage de temps de divertissement, de "vidage d'esprit" devant la tv ou netflix ou un bon roman. Si ça vous semble important pour vous, gardez ce moment.

- vous voyez que vous avez des moments où d'autres choses pourraient être faites autrement ou simultanément ou tout simplement remplacées. Avoir une vision de tout ce que l'on fait en une journée nous encourage à nous dire "non je n'ai pas rien fait, je ne suis pas inutile".

Positiver c'est difficile.

S'attendre à ce que la vie soit belle et rose chaque jour est un mirage. 

Pourtant, par des petits actes quotidiens répétés on peut ouvrir son esprit à plus d'optimisme. En tout, cas c'est ce vers quoi je tends. 

Voici quelques livres à lire pour apprendre à positiver  :

Les 5 Blessures (lien ici)

Le pouvoir du moment présent (lien ici)

Rise! chez Dunod (lien ici)

Belle journée à vous ! N'hésitez pas à partager !

 

Publié dans lifestyle, life, edito

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

eimelle 10/12/2019 18:17

une philosophie que j'essaye d'appliquer! Bonne soirée!