Edito du 13.09.13, Damned!

Publié le par Madame

Bonsoir,

les plus sceptiques diront que la fin du monde est proche et qu'il ne sert à rien d'écrire sur un blog car le "cloud computing" met à mal l'inscription de notre mémoire dans la pierre, certains diront que comme nous sommes le vendredi 13 septembre, grand malheur va nous arriver! Que sais-je? Le ciel va-t-il nous tomber sur la tête? Une centrale nucléaire va-t-elle exploser? le Président Hollande va-t-il nous taxer notre droit au port du bonnet en hiver? bref.

En ce jour maudit, damned! mine is! (satanées douleurs!!!!!!!) j'écris cet édito avec une arrière pensée, un programme en fait, 3 projets pour ce blog, exclusivement cinéma:

1. Rétrospective critique et admirative de la filmographie d'Ingmar Bergman

Tout d'abord je commencerai par regarder pour la dixième fois au moins (oui, vraiment) "Persona", un film terriblement intéressant du point de vue cinématographique comme du point de vue esthétique et philosophique. J'irai ensuite explorer les entrailles à nouveau de "Saraband", vu deux fois déjà, que je n'ai pas pris le temps d'analyser mais de contempler dans sa simplicité et sa tendresse. Puis je pense que j'irai du côté des "Fraises sauvages" en 1957, vu une fois sans grande passion -donc je dois m'y remettre. Dans la série Bergman-Ullmann, il y a aussi Höstsonaten aka "Sonate d'automne",à voir pour la première fois. Néammoins je ne sais pas si je m'aventurerais à regarder "The Silence", film plus sombre. Par contre, passages obligés: "Cris et chuchotements" 1972, "Fanny et Alexandre" 1982, "La flûte enchantée" (vue des dizaines de fois), "L'heure du loup" 1967, et voilà!

2. Les très grandes suites du cinéma

Hier soir, ne parvenant pas à dormir j'ai regardé "Before Sunrise" (amours naissantes et adolescentes), puis ayant du temps devant moi je suis passée à "Before Sunset" (les adultes et leur obsession du sexe), de vrais perles du cinéma indépendant (Linklater) avec Ethan Hawkes et Julie Delpy. Il me reste à acquérir "Before Midnight" (quand le couple connaît la crise de la quarantaine) et la boucle sera bouclée, à moins que l'équipe ne décide de tourner dans 9 ans, dans une maison de retraite... Comme je trouve ces suites plus qu'utiles pour le cinéma, plus que belles, plus qu'intelligentes, j'ai décidé de re-regarder les films dont les suites ont été des réussites. Dans ma besace il y a: Sam Raimi avec ses "Spider-Man" (ou les prémisses de l'amour, le doute, le questionnement sur l'identité et l'initiation adolescente), et ses suites plus testosteronées "Spider-Man 2", "Spider-Man 3", Edgar Wright et Simon Pegg dans "Shaun of the Dead" (parodie réinventée de l'horror movie, à la fois film social et drôlatique) et "Hot Fuzz" (sa suite logique dans un autre contexte), Francis Ford Coppola avec "Le Parrain" (petite révolution du cinéma moderne, le film noir sur fond de mafia et de tête de cheval découpée), "Le Parrain 2ème partie", Peter Jackson et sa trilogie de l'Anneau "Le Seigneur des anneaux" (la trilogie qui a changé le monde des effets spéciaux),  Woody Allen et ses films tournés en ... Grande Bretagne! "Match Point" (magnifique thriller amoureux), "Cassandra's Dream" (psycho-drame bancal), "Scoop" (film foireux, désolée) et "You will meet a tall dark stranger" (un des meilleurs films de Woody! des chassés-croisés, réflexion sur l'amour, et beaucoup de bavardages). Tarantino et "Kill Bill Volume 1" (hommage poussé aux films d'arts martiaux), "Kill Bill Volume 2" (hommage poussé aux western spaghetti) seront aussi à l'honneur.

3. Les trois romances que j'aime regarder (j'assume!!!)

 

C'est souvent à une heure tardive que cet instant fatidique arrive: le vide, la tristesse, l'insomnie. Un bon film? (Oui mais en Version Originale). Du chocolat? (oui mais 75% de cacao maintenant). Voici mon top 3 des films que j'assume avoir regardé plus de quinze fois dans ma vie (soit en le regardant, soit en le mettant en fond sonore, oui, oui, pour m'endormir)

1. You've got mail (Vous avez un message) de Nora Ephron (1998)

La raison: parce que. SI j'aimais un homme (:p) Tom Hanks.

2. Copie Conforme (Roonevesht barbare asl) d'Abbas Kiarostami (2010)

La raison: parce que c'est l'un des meilleurs films que j'ai jamais vus.

3. Orgueil et Préjugés (Pride and Prejudice) de Joe Wright (2005)

La raison: Keira. Et puis le livre que j'adore. Et puis la beauté des paysages.

 

 

 

Edito du 13.09.13, Damned!

Publié dans edito, cinema, liste

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article