Insaisissables: un Français en terre inconnue

Publié le par Madame

Soient 4 talentueux magiciens, 4 cavaliers,  braqueurs de banque d'un jour, défenseurs et justiciers de la cause d'un vengeur masqué, cause à but non lucratif, ou pas...

 

> La critique: Louis Leterrier, réalisateur bien de chez nous, modelé dans le moule étatsunien, s'est essayé aux blockbusters depuis quelques temps. Et même s'il n'essuie pas les échecs commerciaux vue les budgets considérables attribués à ses films,  il essuie les échecs artistiques avant tout. Réalisateur de Le Transporteur 1 et 2, film d'action à coups de grosses bagnoles, de gros muscles (Jason Statham), et d'armes automatiques... puis ressuscitant les vieux héros avec le géant vert de L'incroyable Hulk, et enfin se croyant plus créatif avec Le Choc des Titans, soit le péplum dopé aux effets 3D et à gros renfort de musique assommante... Bref, Louis Leterrier n'avait qu'à bien se tenir, je ne l'attendais pas ou plus au tournant.

Insaisissables réussit le pari d'être assez divertissant. Comme un film où la bande son couvre les voix, où les acteurs sont jeunes et beaux, où l'argent coule à flots,... un film qui se regarde sans effort. Beaucoup de petits défauts jalonnent ce long métrage: trop long de dix ou quinze minutes au moins, se perdant dans une romance bizarroïde entre une flic frenchy d'Interpol (Mélanie Laurent) et un agent du FBI soupçonneux (Mark Ruffalo, qui sur joue un peu), la carte des personnages secondaires (les 4 magiciens) très peu exploitée,  où l'on voit le grand Jesse Eisenberg se battre pieds et poings liés pour donner consistance à son rôle d'incroyable magicien.

Car ce sont bien les tours de magie qui sont intéressants, entre film de braquage,  avec explications du comment et du pourquoi en sus, et film d'action et de magie, très loin du magnifique Le Prestige, tout est un peu trop majestueux et lisse.

On accueillera avec énormément de plaisir la présence de Michael Caine, qu'on ne présente plus et de Morgan Freeman. Qui des deux est véritablement méchant...? Bien que ma déception est grande de voir que dans le film Morgan Freeman soit rangé au rang d'acteur inutile et immobile,  dommage vu son envergure.

A un rythme effréné, le film alterne petites blagues,  courses poursuites haletantes mais déjà vues, et grandes illusions.

 

La note: 5/10 Ce film obtient tout juste la moyenne, un "Bien" mais peu mieux faire. Dans l'ensemble, ce film a pour but l'honnêteté de nous divertir mais se perd dans une intrigue cousue de fils blancs.

Insaisissables: un Français en terre inconnue

Publié dans cinema

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article