L'enfant d'octobre de Philippe Besson

Publié le

@tassasharesthiswithyou

@tassasharesthiswithyou

 

Critique de "L'enfant d'octobre"

de Philippe Besson

Résumé

"Tous les ingrédients d'une tragédie" ... l'auteur résume déjà son livre à l'intérieur au bout de quelques pages : il se passera beaucoup de choses mais le mystère que vous êtes en train de lire ne trouvera jamais sa résolution. Soit un meurtre atroce, l'exécution d'un enfant, de sang froid, qui flotte dans la rivière. Infanticide, petits meurtes en famille? Consanguinité? Mère meurtrière? Et une histoire de Corbeau terrifiante.

(lecture de novembre 2013)

La fonction d'un livre

Quelle est la fonction d'un livre? Est ce du reportage? est ce de la fiction? De la non fiction ? Du voyeurisme? En lisant Philippe Besson on a sans cesse ces rapports étranges au roman: car c'est bien un roman. Mais les moments d'analyses psychologiques laissent place à un froid, un implacable mal être...

Une écriture magnifique

Cependant même si j'aurais pu détester ce livre s'il avait été mal écrit, ça n'est pas le cas, j'ai adoré L'écriture hachée,  fine, précise, des descriptions au scalpel, qui s'adapte à la froideur du lieu, de la situation. Exemple: "C'est quoi, avoir dix-huit ans, dans ces Vosges suppliciées, au creux d'une vallée saignée,  à la fin des années Giscard, tandis que ferment les usines et qu'agonise un régime à la dérive Oui, c'est quoi, au juste, quand la montagne est une frontière,  le travail à la chaîne un horizon, et que l'hiver revient dès le mois de septembre? C'est rien. Rien que l'ennui,  la résignation,  une sorte de langueur qui suinte, une neurasthénie. (---)"

Vous savez qu'il n'y a rien mais vous lirez jusqu'à la fin

Beaucoup d'auteurs sont passés par ce genre. Le fait divers, le meurtre non élucidé, l'enquête minutée... il y a de tout ici. Mais ça n'est pas ennuyant un seul instant. C'est court et vous irez jusqu'au bout car pour vous comme pour l'auteur,  le meurtre d'un enfant d'1m03 est horrible et inimaginable.

Le seul qui ait véritablement réussi dans cet exercice c'était Truman Capote avec "De Sang Froid" mais ici l'auteur se met à la fois du côté des policiers, du juge, souvent de la mère... on flotte à travers un flou "juridique"? et finalement ça n'est pas grave, on referme le livre sans réponse. En 2013, à ce jour: toujours aucune réponse.

Note : Style 4/5 Originalité 3.5/5 Intrigue 3.5/5 Emotions 3/5 : je crois que les autres romans seront mieux - 14/20

Une page

Une page

Vous aimeriez certainement lire aussi:

Publié dans romans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article