Le Palanquin des Larmes de Chow Ching Lie

Publié le

Critique du "Palanquin des larmes" de Chow Ching Lie et G. Walter

ou un roman que je n'avais pas du tout envie de lire. mais une fois intéressée par la Chine, je m'y suis attardée un moment. trop court. Éditions J'ai Lu. Lu en été 2007.

Résumé

L'histoire peut se s'écrire aussi avec un grand H. L'histoire vraie de Chow Ching Lie, chinoise mariée de force lors de l'avènement de la Chine Nouvelle à Shanghai,  ville multiculturelle. A treize ans elle se marie. .. et le malheur commence.

Mon avis

C'est une fabuleuse peinture de la Chine lors de la révolution de Mao Tse Tung avec ses atrocités et ses peurs. Chow Ching Lie, dont j'adore l'écriture et le témoignage livre un passage d'une vie essentielle lorsqu'elle n'était qu'une enfant de 13 ans juste avant de devenir "femme" et "épouse". Ce livre m'a complètement ébahie voire éprouvée et attristée.

On y lit d'une traite la vérité d'un esclavagisme traditionnel. Et on ne se lasse jamais. On lit la nostalgie d'une Chine dont la grandeur passée reste sur les lèvres de chacun...

Du courage de l'honneur de la dignité

Et Chow ching Lie poursuit le seul et uniqud rêve qui lui donne le courage de vivre: jouer du piano et passer professionnelle. Dans un pays où les hypocrisies et les faux semblants sont courants. On prétend être riches , on se sépare à jamais d'une famille pour entrer dans une autre, on vit au quotidien pour son mari qu'on n'a pas choisi et on respire lentement pour exister.

Note: 16/20 (car trop court)

Publié dans romans, Coup de coeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Luna 12/03/2014 09:28

Je ne suis sans doute pas aussi emballée que toi par ce livre mais j'ai passé un très bon moment en découvrant l'histoire émouvant de Chow Ching Lie !