Les livres dont j'ai aimé les extraits

Publié le par Madame

Les livres dont j'ai aimé les extraits
Les livres dont j'ai aimé les extraits
Les livres dont j'ai aimé les extraits
Les livres dont j'ai aimé les extraits

Salut la compagnie, il y a quelques semaines j'avais commencé à lire des tas d'extraits de romans et de non-fictions sur ma liseuse Kobo, et j'avais décidé de trier le tout et de faire une liste de ceux que je dois absolument lire un jour ou l'autre. Pour déclarer mon amour à la littérature! Mon exigence est que le début (les trois premiers chapitres du livre) soient excellents, attractifs, séduisants, beaux. Pour chacun de ces livres ci-dessous c'est le cas. Donc acte. Je ferai d'ailleurs un billet sur les meilleures fins et les meilleurs débuts de romans.

LISTE:

Mes météores - Combats politiques au long cours de Christiane Taubira (son parcours est riche et intéressant même si certaines luttes sont loin des miennes. Le début: elle possède un vocabulaire très étendu et cohérent, elle fait des digéressions dans la musique, le combat anti raciste, ses origines, parle peu politique, tente de justifier son existence politique, sa légitimité, dresse un portrait de sa jeunesse dans la pauvreté, bref, une belle autobiographie comme on en fait plus, agréable sûrement...)

50 idées reçues sur l'état du monde - de Pascal Boniface (les explications de Pascal Boniface sont toujours éclairantes, surtout lorsqu'il intervient dans C Dans l'air de Calvi; j'avais déjà acheté un livre sur la géopolitique dans le monde qui m'avait bien résumé les différentes théories de cette science économique sociale et humaine utile pour mes cours de relations internationales à la fac.)

Le sport et les collectivités territoriales dans la collection "Que sais-je?" de Patrick Bayeux (car je m'intéresse à l'économie du sport en ce moment pour la bonne et simple raison que ce système sportif est un échafaudage complexe et attractif pour bien des investisseurs et qu'il représente une "industrie" plus que fructueuse et pernitieuse à la fois. En évolution continuelle, le sport nous apprend d'avantage de choses sur le genre humain, sa manière de se conformer, de créer des règles, de se rassembler, de s'aimer comme de se haïr...)

Life after Life de Kate Atkinson (j'en ai entendu parlé dans un podcast américain de Slate Magazine je crois et j'ai été captivée par l'analyse des trois chroniqueurs donc je pense le lire, c'est un drame historique, dans lequel une jeune fille naît et meurt, puis renaît et meurt encore, etc. un questionnement sur l'identité, la mort, et si la possibilité nous était donnée de changer le cours de son histoire et de la grande Histoire par la même occasion.)

La Chênaie de Seignerolle de Jean Siccardi (ed. Terres de France), (c'est l'écriture qui m'a fascinée, alors je veux en lire plus.)

Un homme de Philip Roth (parce que c'est Roth quoi...un auteur améciain qui mérite d'être cité comme écrivain culte. Son écriture a changé et certains disent qu'il est plus mature, qu'il vieillit évidemment et qu'il dramatise les situations humaines: la mort, la vieillesse, la perte de mémoire, le monde de la culture et de l'écriture, l'art, les juifs, le sexe...)

Esprit d'hiver de Laura Kasischke (ça m'a l'air trèèès bien, bien écrit, avec du fond, mais assez dramatique, ça commence avec une adoption en Sibérie, par un couple trop naïf.)

La maison des anges de Pascal Bruckner (les premières pages sont pleines de suspense et de tension, j'adore ce genre, une vieille maison, des airs sombres, une ambiance glauque, un héros perdu...)

Heureux les heureux de Yasmina Reza (une écriture fine et originale créative et portée sur l'ironie. L'histoire d'un couple je crois.)

De là, on voit la mer de Philippe Besson (là aussi, le début m'a beaucoup plus, la description des paysages, des lieux, exquis. Le début: )

L'ombre de ce que nous avons été de Luis Sepulveda (du Sepulveda, du génie, un conte! Le début: ça commence toujours avec les mots d'un grand conteur)

La nostalgie heureuse d'Amélie Nothomb (car je les lis tous. Le début: j'admire la virtuosité d'Amélie Nothomb, son intelligence pour décrypter les sentiments les plus complexes et dépeindre des situations rocambolesques, une originalité, une originale sans aucun doute!!!)

 

(à suivre)

Les livres dont j'ai aimé les extraits

Publié dans liste, romans

Commenter cet article