On est bien là ? / EcoloVie / Édito

Publié le par Madame Tassa

@tassadanslesmyriades

@tassadanslesmyriades

Quand tu découvres que l'un de tes écrivains préférés a la même maladie que toi. Ça force à persévérer. Même si le corps s'acharne l'esprit contrôle. Et Bernard Werber trouve la force de passer à travers les miroirs, d'entrer dans des mondes parallèles, de voyager avec émerveillement à travers les milliards de connexions que l'univers nous propose, et d'envoyer valser les on-dit, de faire taire les cassandre et les gens hostiles, pour n'accueillir que le jaune du soleil, le vert des plantes, le bleu du ciel, l'or des étoiles, le rouge de la passion et l'invisible délicatesse du Destin.

https://www.diversidees.com/le-saviez-vous-spondylarthrite-ankylosante/

Alors entre injections de biothérapie, kinésithérapie, rééducation musculaire, anti-inflammatoires et autres joyeusetés qui nous font grincer des dents, on essaye, tu me comprendras cher.ère lecteur.rice, de trouver des alternatives et aussi de rendre sa vie meilleure. Parce qu'il y en a marre de se faire dicter la vie par la médecine, ô grande Médecine.

Alors on cherche un mode de vie plus sain. Mais c'est quasiment impossible parce que tu vois, le paquet de cookies, il me fait terriblement envie quand j'ai très mal et que ça induit une baisse de mon moral. Les solutions de facilité, les choses toutes faites, les choses qui polluent, qui détruisent, qui consomment et qui coûtent plus chères à la fabrication qu'à l'achat, il faut arrêter. Il faut bannir. Cest plus facile à dire, qu'à faire.

Et donc, j'ai 26 ans. J'entame petit à petit ce changement dans ma vie. Parce que c'est vrai, je suis désolée mais souffrir tous les jours de douleurs chroniques, ça forge paradoxalement deux choses : l'empathie, surtout envers toutes les espèces du monde, faune et flore, et aussi le fait de devenir asocial et de détester tout le monde. Oui c'est chiant.

Alors dans un petit coin de mon esprit, j'allume le bouton. "Ça va pas changer le monde", mais ça va faire des vagues dans ta vie. Comme dit Pierre Rabhi, suffit d'être un petit colibri. Et 7 milliards de colibris, ça compte.

C'est ainsi qu'une rubrique EcoloVie est apparue sur mon blog. Bonne journée à toi lecteur.rice !

 

On est bien là ? / EcoloVie / Édito

Publié dans life, edito, écologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Eleutheria 11/06/2017 20:24

Je suis de tout coeur avec toi dans ce changement, ma mere etant atteinte de la meme maladie j'ai ete temoin des difficultes que ca implique. J'espere que ces changements vont avoir un impact positif et te faciliter un peu plus le quotidien ou du moins le rendre moins difficile. Bon courage et continue de te battre.

Madame Tassa 12/06/2017 11:15

Merci, merci beaucoup pour ce message. Au moins cela me donne des micro-objectifs à atteindre au jour le jour. J'ai cette maladie depuis mes 9 ans, certains pensent qu'on s'y "habitue", mais non pas vraiment, on se résigne plutôt. Donc j'ai envie de changer un peu tout ça ;)