Poème Aux âmes chères disparues

Publié le

Poème Aux âmes chères disparues

Le 1er Novembre

~~ Aux âmes chères disparues (1er novembre)

Est-ce que la Vie nous affranchit de nos frontières,

Celles qui nous rapprochent, celles que l'on vénère,

Celles qui nous protègent de l'Autre, celles qui nous écartent du grand mystère ?

Avant le point final, avant que la Mort nous enterre.

A ces êtres chers que j'ai tant aimés,

Que jamais je ne pourrais oublier,

Qui circulent parmi mon être, mes molécules.

Que le temps s'arrête un instant et recule!

J'ai besoin de vous revoir et de vous dire: Je vous aime.

Vous êtes mes modèles, ma seule raison de vivre.

Votre âme règne en maîtresse sur mon cœur alangui.

Je ne reste pas la même quand je sais que tout est fini.

Je ne mesure pas ma détresse quand je sais que Vous êtes partis.

Des rayons de poussière infiltrent le royaume des souvenirs,

Je reste un instant ici, debout sans rien dire.

Pas devant une tombe, pas avec des fleurs;

Juste le mot "Merci" et la main sur le cœur.

Je voulais vous dire que je vous rejoindrai.

Que nos mains à nouveau pourront se lier,

Que nos mots encore pourront se conjuguer,

Pour réécrire l'histoire à notre façon,

Et transcender l'espoir jusqu'à la déraison.

Tassanie All

A R. et C. en particulier.

Publié dans poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article